Pourtant, comme lors du match perdu contre les Néerlandaises vendredi (3-1), les troupes du sélectionneur Gert Vande Broek avaient très bien entamé la rencontre, empochant le premier set. Mais les Belges n'ont pas tenu le rythme, perdant les trois manches suivantes. Tombées dans ce qui est considéré comme le "groupe de la mort", les Yellow Tigers affronteront encore dimanche (18h) la Serbie (FIVB 3), vice-championne olympique. Les Serbes, victorieuses des Tchèques vendredi (3-0), joueront en début de soirée contre les Pays-Bas (FIVB 8). Il faudrait donc un exploit dimanche des Tigers contre les Serbes, considérées comme une des équipes favorites à la victoire, pour espérer atteindre les quarts de finale. Lors de l'Euro 2015 disputé aux Pays-Bas et en Belgique, les Yellow Tigers avaient pris la 6e place. En 2013, Gert Vande Broek et ses joueuses avaient décroché la médaille de bronze en Allemagne et en Suisse, battant la Serbie en petite finale. (Belga)

Pourtant, comme lors du match perdu contre les Néerlandaises vendredi (3-1), les troupes du sélectionneur Gert Vande Broek avaient très bien entamé la rencontre, empochant le premier set. Mais les Belges n'ont pas tenu le rythme, perdant les trois manches suivantes. Tombées dans ce qui est considéré comme le "groupe de la mort", les Yellow Tigers affronteront encore dimanche (18h) la Serbie (FIVB 3), vice-championne olympique. Les Serbes, victorieuses des Tchèques vendredi (3-0), joueront en début de soirée contre les Pays-Bas (FIVB 8). Il faudrait donc un exploit dimanche des Tigers contre les Serbes, considérées comme une des équipes favorites à la victoire, pour espérer atteindre les quarts de finale. Lors de l'Euro 2015 disputé aux Pays-Bas et en Belgique, les Yellow Tigers avaient pris la 6e place. En 2013, Gert Vande Broek et ses joueuses avaient décroché la médaille de bronze en Allemagne et en Suisse, battant la Serbie en petite finale. (Belga)