La Belgian Homeless Cup existe depuis onze ans. Tout avait commencé à Anvers avec une seule équipe. Aujourd'hui, il y en a 39 à travers tout le pays, dont 12 à Bruxelles. Parmi elles, 28 se disputent une compétition nationale. Toutes utilisent le football comme instrument d'intégration dans la société de plus de 500 personnes sans abri. "Notre ancien nom était très clair: nous travaillions avec des sans-abri et sans-chez-soi. Néanmoins, notre nom pouvait parfois être stigmatisant", reconnaît Bert Ballegeer, coordinateur de Younited Belgium. Chacune des 28 équipes Younited est le fruit d'une collaboration entre un club de football et des organisations sociales (travailleurs de rue, maisons d'accueil, centres de jour, services de sport, services de prévention, des services de santé mentale...). Les joueurs et supporters sont des "experts en survie quotidienne", décrit l'organisation. "Ils luttent contre la vulnérabilité dans divers domaines tels que le logement, la santé mentale, l'aide sociale, la pauvreté ou l'assuétude. Dans leur équipe, nos joueurs trouvent plus que des coéquipiers, ils y trouvent aussi un chez-soi. Younited Belgium, c'est partir des forces des joueurs et non des problématiques auxquelles ils sont confrontés." La Pro League mettra une nouvelle fois son partenaire social à l'honneur lors de la 21ème journée de championnat (26 et 27 décembre), qui sera rebaptisée Younited Pro League pour l'occasion. Tous les clubs joueront avec le logo de Younited Belgium en lieu et place de leur sponsor maillot. Les vareuses seront ensuite mises aux enchères et les bénéfices iront à l'association. (Belga)