"Avec Julie Vanloo, nous attirons une distributrice ayant une expérience internationale", a déclaré le directeur sportif Pep Cargol sur le site internet du club. "Elle a du caractère et du punch, est une joueuse très dynamique et énergique et peut ouvrir le jeu avec ses superbes passes. Elle apporte certainement une valeur ajoutée à notre équipe, nous donnera plus de vitesse et d'énergie". La saison dernière en Australie, Vanloo a défendu les couleurs de Townsville Fire. Lorsque cette équipe n'a pas atteint les playoffs, elle est retournée à Lulea, le leader de la compétition en Suède. La saison y a été rapidement interrompue à cause du coronavirus. La meneuse de 27 ans a été championne avec Lulea en 2016. Elle a aussi joué successivement aux Blue Cats Ypres (2003-2009), à Waregem (2009-2013), le français à Mondeville en France (2013-2015), au Virtus Raguse en Italie (2016-2017), à Istanbul Universitesi en Turquie (2017-2018), à Lyon ASVEL (2018) et au Peac Pecs en Hongrie (2018-2019). En février, à sa grande déception, Vanloo n'a pas été sélectionnée pour le tournoi de qualification olympique à Ostende. Elle est maintenant de retour dans la sélection de l'entraîneur national Philip Mestdagh pour le stage d'été du mois prochain. (Belga)

"Avec Julie Vanloo, nous attirons une distributrice ayant une expérience internationale", a déclaré le directeur sportif Pep Cargol sur le site internet du club. "Elle a du caractère et du punch, est une joueuse très dynamique et énergique et peut ouvrir le jeu avec ses superbes passes. Elle apporte certainement une valeur ajoutée à notre équipe, nous donnera plus de vitesse et d'énergie". La saison dernière en Australie, Vanloo a défendu les couleurs de Townsville Fire. Lorsque cette équipe n'a pas atteint les playoffs, elle est retournée à Lulea, le leader de la compétition en Suède. La saison y a été rapidement interrompue à cause du coronavirus. La meneuse de 27 ans a été championne avec Lulea en 2016. Elle a aussi joué successivement aux Blue Cats Ypres (2003-2009), à Waregem (2009-2013), le français à Mondeville en France (2013-2015), au Virtus Raguse en Italie (2016-2017), à Istanbul Universitesi en Turquie (2017-2018), à Lyon ASVEL (2018) et au Peac Pecs en Hongrie (2018-2019). En février, à sa grande déception, Vanloo n'a pas été sélectionnée pour le tournoi de qualification olympique à Ostende. Elle est maintenant de retour dans la sélection de l'entraîneur national Philip Mestdagh pour le stage d'été du mois prochain. (Belga)