Née d'une mère nigériane et d'un père bahreïni Salwa Eid Naser (22 ans), déjà vice-championne du monde en 2017 à Londres, était rentrée dans l'histoire à Doha en réalisant à 21 ans le 3e meilleur chrono de tous les temps sur le tour de piste en 48.14 secondes et le plus rapide depuis 1985. La suspension provisoire de Naser est le 3e cas récent de non respect du règlement antidopage concernant des athlètes féminines du Barheïn. La championne olympique du 3000m steeple Ruth Jebet a été suspendue 4 ans en mars, et la vice-championne olympique de marathon Eunice Kirwa est elle suspendue pour quatre ans depuis 2019. Toutes deux ont été convaincues d'usage d'EPO. Si la violation du règlement est prouvée, Naser pourrait manquer les Jeux Olympiques de Tokyo l'année prochaine. . (Belga)

Née d'une mère nigériane et d'un père bahreïni Salwa Eid Naser (22 ans), déjà vice-championne du monde en 2017 à Londres, était rentrée dans l'histoire à Doha en réalisant à 21 ans le 3e meilleur chrono de tous les temps sur le tour de piste en 48.14 secondes et le plus rapide depuis 1985. La suspension provisoire de Naser est le 3e cas récent de non respect du règlement antidopage concernant des athlètes féminines du Barheïn. La championne olympique du 3000m steeple Ruth Jebet a été suspendue 4 ans en mars, et la vice-championne olympique de marathon Eunice Kirwa est elle suspendue pour quatre ans depuis 2019. Toutes deux ont été convaincues d'usage d'EPO. Si la violation du règlement est prouvée, Naser pourrait manquer les Jeux Olympiques de Tokyo l'année prochaine. . (Belga)