Les trois coureurs ont eu rapidement des fourmis dans les jambes pour affronter les 8 difficultés au programme, dont trois cols de deuxième catégorie. Julian Alaphilippe, Alessandro De Marchi et Gregor Mühlberger (Bora-Hansgrohe) ont en effet composé l'échappée du jour dès les premiers kilomètres, sous la pluie. Le trio comptera jusqu'à plus de treize minutes d'avance à 70 km de l'arrivée pour aborder la dernière partie d'étape sous le soleil, mais avec beaucoup de vent. Bart De Clercq (Wanty-Gobert) était lui contraint à l'abandon à mi-course en raison d'une hanche douloureuse. La victoire s'est jouée ainsi entre les trois attaquants du jour, pas vraiment dangereux au classement général, alors que, derrière, les favoris hésitaient à s'expliquer pour le maillot de leader dans l'inédite Côte de Beaune (2e catégorie, 8,1 km, 6%), dernière difficulté de la journée dont le sommet est situé à 7,5km de l'arrivée. Alaphilippe et Mühlberger ont basculé avec quelques mètres d'avance sur De Marchi pour aborder la descente. Les deux hommes se sont joué la victoire au sprint. Alaphilippe l'a emporté à la photo-finish pour s'offrir la 10e victoire de sa saison, la 28e de sa carrière. C'est la 36e victoire de Deceuninck-Quick Step depuis le début de l'année. Le peloton est arrivé à un peu plus de 6 minutes avec une quatrième place anecdotique pour le Néerlandais Wout Poels (Team Ineos). Le Britannique Adam Yates (Mitchelton-Scott), qui avait quatre secondes d'avance sur Dylan Teuns (Bahrain-Merida) au départ de l'étape, conserve son maillot jaune de leader devant le Belge. Une étape de 133,5 km entre Saint-Genix-les-Villages et Pipay samedi et un tronçon de 113,5 km dimanche entre Cluses et Champéry clôtureront ce Critérium du Dauphiné 2019. (Belga)