Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) a terminé 8e et premier Belge de cette étape au terme de laquelle le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a conservé son maillot jaune de leader. A noter que le Danois Jakob Fuglsang, 9e du général au départ de l'étape, a chuté et abandonné à 27 km de l'arrivée. Caleb Ewan a enlevé sa 2e étape sur ce Tour 2019, lui qui s'était déjà adjugé la 11e étape à Toulouse. Cinq coureurs, le Danois Lars Bak (Dimension Data), le Polonais Lukasz Wisniowski (CCC) et les Français Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale), Stéphane Rossetto (Cofidis) et Paul Ourselin (Tota-Direct Energie), sont sortis du peloton au Km 5 pour former l'échappée du jour dans cette première étape après la seconde journée de repos, la dernière favorable aux sprinters avant les Champs-Elysées. Les échappées n'ont jamais compté plus de 2 minutes d'avance sur un peloton qui les a repris à 2 km de l'arrivée. Mercredi, la 17e étape sera la dernière occasion pour les baroudeurs de l'emporter, avant la trilogie alpestre et l'arrivée sur les Champs-Elysées. Le départ de l'étape sera donné devant le Pont du Gard, l'un des sites antiques de cette étape qui longe l'amphithéâtre d'Orange et passe par Vaison-la-Romaine et arrivera à Gap avec 200 km d'un parcours accidenté. Le parcours, casse-pattes à partir du massif des Baronnies, ne comporte que deux montées répertoriées. La dernière, le petit col de la Sentinelle (5,2 km à 5,4 %), est située à seulement 8,5 kilomètres de la ligne d'arrivée installée dans la préfecture des Hautes-Alpes. (Belga)