Eléonor Sana, skieuse mal voyante (catégorie B2) de 20 ans, était la porte-drapeau de la délégation belge de douze personnes. Elle a été sacrée vice-championne du monde l'an dernier du super-combiné et médaille de bronze en descente. La Stéphanoise (originaire de Court-Saint-Etienne) dispute ses premiers Jeux Paralympiques et s'alignera dans les cinq épreuves (descente, Super G, super combiné, slalom et slalom géant). Après avoir porté le drapeau elle est rentrée au village pour préparer sa première épreuve, la descente, programmée samedi à 09h10. Jasper Balcaen, paraplégique, était déjà présent à Sotchi en Russie en 2014. Il est engagé dans le slalom géant (23e à Sotchi), le slalom (29e à Sotchi) et le super combiné dans la classe des skieurs debout ('standing'). (Belga)

Eléonor Sana, skieuse mal voyante (catégorie B2) de 20 ans, était la porte-drapeau de la délégation belge de douze personnes. Elle a été sacrée vice-championne du monde l'an dernier du super-combiné et médaille de bronze en descente. La Stéphanoise (originaire de Court-Saint-Etienne) dispute ses premiers Jeux Paralympiques et s'alignera dans les cinq épreuves (descente, Super G, super combiné, slalom et slalom géant). Après avoir porté le drapeau elle est rentrée au village pour préparer sa première épreuve, la descente, programmée samedi à 09h10. Jasper Balcaen, paraplégique, était déjà présent à Sotchi en Russie en 2014. Il est engagé dans le slalom géant (23e à Sotchi), le slalom (29e à Sotchi) et le super combiné dans la classe des skieurs debout ('standing'). (Belga)