Les débats avaient repris là où ils s'étaient arrêtés samedi, avec un avantage de deux buts pour les Unionistes mais avec un homme en moins. Deniz Undav (5e) et Dante Vanzeir (26e) avaient inscrit les buts pour l'Union, alors que Jonas Bager avait en effet été exclu dès la 13e minute.

Jean-Louis Garcia, le nouvel entraîneur de Seraing, pouvait aligner une de ses nouvelles recrues, Molla Wague, et le club liégeois poussait d'emblée pour s'offrir une belle occasion dès la 49e minute avec une frappe de Maziz bien repoussée par Moris, le portier unioniste.

A la 59e, Mansoni provoquait un penalty sur Lapoussin. Un coup de pied de réparation pour l'Union manqué d'abord par Teddy Teuma mais le gardien sérésien, Timothy Galje, qui avait repoussé l'envoi, avait en effet quitté sa ligne permettant à Teuma de profiter d'une deuxième chance d'alourdir la marque (0-3, 62e).

Hormis une situation très chaude dans le rectangle bruxellois à la 77e minute, l'Union n'a jamais été mise en danger. Que du contraire, un nouveau penalty provoqué par le gardien sérésien permettait à Deniz Undav de fixer les chiffres à 0-4 (83e).

Seraing aurait pu sauver l'honneur dans les arrêts de jeu (90e+4), sur un nouveau penalty, le 3e de la soirée, que l'arbitre avait indiqué, mais qu'il annulait ensuite en revoyant les images du VAR.

Au classement, l'Union conforte sa place de leader avec 50 points, soit 7 de plus que le Club de Bruges, dix de plus que l'Antwerp et onze de mieux sur Anderlecht, 4e.

Seraing reste lui calé à l'avant-dernière place avec 19 points pour 23 à Zulte Waregem (21 matches) le premier non-relégable. Seul le Beerschot (21 matches aussi) est derrière avec 9 unités au compteur.

Les débats avaient repris là où ils s'étaient arrêtés samedi, avec un avantage de deux buts pour les Unionistes mais avec un homme en moins. Deniz Undav (5e) et Dante Vanzeir (26e) avaient inscrit les buts pour l'Union, alors que Jonas Bager avait en effet été exclu dès la 13e minute. Jean-Louis Garcia, le nouvel entraîneur de Seraing, pouvait aligner une de ses nouvelles recrues, Molla Wague, et le club liégeois poussait d'emblée pour s'offrir une belle occasion dès la 49e minute avec une frappe de Maziz bien repoussée par Moris, le portier unioniste. A la 59e, Mansoni provoquait un penalty sur Lapoussin. Un coup de pied de réparation pour l'Union manqué d'abord par Teddy Teuma mais le gardien sérésien, Timothy Galje, qui avait repoussé l'envoi, avait en effet quitté sa ligne permettant à Teuma de profiter d'une deuxième chance d'alourdir la marque (0-3, 62e). Hormis une situation très chaude dans le rectangle bruxellois à la 77e minute, l'Union n'a jamais été mise en danger. Que du contraire, un nouveau penalty provoqué par le gardien sérésien permettait à Deniz Undav de fixer les chiffres à 0-4 (83e). Seraing aurait pu sauver l'honneur dans les arrêts de jeu (90e+4), sur un nouveau penalty, le 3e de la soirée, que l'arbitre avait indiqué, mais qu'il annulait ensuite en revoyant les images du VAR. Au classement, l'Union conforte sa place de leader avec 50 points, soit 7 de plus que le Club de Bruges, dix de plus que l'Antwerp et onze de mieux sur Anderlecht, 4e. Seraing reste lui calé à l'avant-dernière place avec 19 points pour 23 à Zulte Waregem (21 matches) le premier non-relégable. Seul le Beerschot (21 matches aussi) est derrière avec 9 unités au compteur.