La semaine dernière, l'Union a terminé deuxième de la première phase derrière le FC Malines. En raison de l'enquête sur la fraude à grande échelle dans le football belge, avec la suspicion de trucage de match du FC Malines, il existe une grande incertitude juridique quant au déroulement de la compétition en D1B. Une réunion se tiendra jeudi après-midi, mais de sa propre initiative, l'Union s'est déjà adressée à l'URBSFA pour obtenir des éclaircissements. "Nous voulions savoir si le ministère public fédéral avait engagé une procédure interne et dans quelle mesure elle avait progressé", a expliqué Philips. "Nous avons fait rapport sur les conséquences financières et sportives pour l'Union si le procureur fédéral devait prendre une décision tardive. Nous n'avons pas envoyé la lettre pour attaquer ou déposer une plainte, mais pour demander de la clarté." Jeudi, les clubs D1B se réuniront, entre autres, pour discuter de ce thème. "Nous allons voir si nous agirons séparément ou nous unirons nos forces. Beerschot Wilrijk s'est déjà porté partie civile, nous allons voir si nous ne devrions pas le faire également." Si la fédération constate que la tentative de corruption a été prouvée, le FC Malines descendra en D1 amateurs. Dans ce cas, le champion de la deuxième période ou le deuxième du classement général sera promu. Toutefois, si tout cela est décidé après le 15 juin, l'incertitude juridique sera énorme. Mercredi, l'URBSFA a annoncé que le ministère public fédéral avait ouvert une enquête disciplinaire sur d'éventuels faits de trucage de matches. (Belga)

La semaine dernière, l'Union a terminé deuxième de la première phase derrière le FC Malines. En raison de l'enquête sur la fraude à grande échelle dans le football belge, avec la suspicion de trucage de match du FC Malines, il existe une grande incertitude juridique quant au déroulement de la compétition en D1B. Une réunion se tiendra jeudi après-midi, mais de sa propre initiative, l'Union s'est déjà adressée à l'URBSFA pour obtenir des éclaircissements. "Nous voulions savoir si le ministère public fédéral avait engagé une procédure interne et dans quelle mesure elle avait progressé", a expliqué Philips. "Nous avons fait rapport sur les conséquences financières et sportives pour l'Union si le procureur fédéral devait prendre une décision tardive. Nous n'avons pas envoyé la lettre pour attaquer ou déposer une plainte, mais pour demander de la clarté." Jeudi, les clubs D1B se réuniront, entre autres, pour discuter de ce thème. "Nous allons voir si nous agirons séparément ou nous unirons nos forces. Beerschot Wilrijk s'est déjà porté partie civile, nous allons voir si nous ne devrions pas le faire également." Si la fédération constate que la tentative de corruption a été prouvée, le FC Malines descendra en D1 amateurs. Dans ce cas, le champion de la deuxième période ou le deuxième du classement général sera promu. Toutefois, si tout cela est décidé après le 15 juin, l'incertitude juridique sera énorme. Mercredi, l'URBSFA a annoncé que le ministère public fédéral avait ouvert une enquête disciplinaire sur d'éventuels faits de trucage de matches. (Belga)