Grâce à sa victoire contre Deinze (3-0) et au faux-pas de Seraing contre le Lierse Kempenzonen (défaite 1-3), l'Union Saint-Gilloise est désormais confortablement assise au sommet de la D1B, avec 23 points au compteur. Seraing, deuxième, compte cinq points de retard, mais a joué un match de moins que le matricule 10, tandis que Lommel United, troisième, pointe déjà à neuf unités du leader. L'Union est actuellement dans une spirale positive et vient d'enchaîner six victoires de rang en championnat. Seul deux matchs nuls, contre Westerlo et le Club NXT, et une défaite au RWDM entachent le rapport des hommes de Felice Mazzù, qui semble avoir trouvé la formule gagnante après le revers lors du Derby. En effet, depuis cette défaite, les Bruxellois ont inscrit 23 buts en six rencontres et n'en ont encaissé que trois.
...

Grâce à sa victoire contre Deinze (3-0) et au faux-pas de Seraing contre le Lierse Kempenzonen (défaite 1-3), l'Union Saint-Gilloise est désormais confortablement assise au sommet de la D1B, avec 23 points au compteur. Seraing, deuxième, compte cinq points de retard, mais a joué un match de moins que le matricule 10, tandis que Lommel United, troisième, pointe déjà à neuf unités du leader. L'Union est actuellement dans une spirale positive et vient d'enchaîner six victoires de rang en championnat. Seul deux matchs nuls, contre Westerlo et le Club NXT, et une défaite au RWDM entachent le rapport des hommes de Felice Mazzù, qui semble avoir trouvé la formule gagnante après le revers lors du Derby. En effet, depuis cette défaite, les Bruxellois ont inscrit 23 buts en six rencontres et n'en ont encaissé que trois. Le club sacré onze fois champion de Belgique et détenteur du record du plus grand nombre de rencontres sans défaite d'affilée en première division belge (soixante matches invaincu entre 1933 et 1935) a fait venir l'ancien coach de Charleroi et de Genk pour être promu. Il est en effet lié au club pour une année avec une option d'un an supplémentaire en cas de promotion. Le technicien a choisi l'Union pour tenter retrouver l'élite belge avec ce club mythique de notre pays. Il le confiait à la RTBF le jour de son arrivée: "Je suis un entraîneur qui a envie de coacher de manière positive et en amenant une équipe le plus haut possible. L'objectif c'est la montée, sinon rien ! C'est courageux de ma part d'accepter cela, clairement. Ça fait deux ans qu'on a cette ambition, ici. Ça m'agrée, car les deux seront libres si ça ne fonctionne pas. Mais j'y crois, donc ce n'est pas de la pression. Je fais ce métier pour atteindre le meilleur possible."L'homme en forme de ce début de saison chez les Unionistes est sans aucun doute Dante Vanzeir. Le jeune attaquant de 22 ans en est déjà à onze buts en dix rencontres et est actuellement deuxième meilleur buteur du championnat derrière Georges Mikautadze (quinze). Le jeune joueur a été formé à Genk, où il a effectué ses débuts professionnels à seulement 18 ans. Suite à une grosse blessure au genou, l'ailier droit a été écarté des terrains pendant presque un an. Il a ensuite été prêté respectivement au Beerschot-Wilrijk et à Malines qui disposait d'une option d'achat, mais a décidé de ne pas la lever. Indésirable à Genk, il a donc quitté son club formateur pour l'Union, avec laquelle il est lié jusqu'en 2023. Son bon début de saison a tapé dans l'oeil de Jacky Mathijssen, qui l'a repris cette semaine avec les Espoirs. Un groupe qu'il n'avait pas retrouvé depuis plus d'un an et qui affrontera la Bosnie le 17 novembre avec l'obligation de l'emporter pour se replacer dans la course à la qualification pour l'EURO. Après un début de saison compliqué, Loïc Lapoussin, milieu de terrain de 24 ans, semble enfin avoir trouvé son rythme. Auteur de deux buts et de deux passes décisives depuis le début de l'exercice, ses dribbles sur le flanc sont un cauchemar pour les défenseurs. Après un an passé à Virton et des rumeurs de transferts l'envoyant au Beerschot ou à Charleroi, il fait finalement le choix de rejoindre Bruxelles. Cette semaine, son bon début de saison a été récompensé car il a été appelé par Nicolas Dupuis, le sélectionneur de Madagascar pour les matches de qualifications pour la prochaine CAN, où les Barea affronteront deux fois la Côte d'Ivoire. Il y retrouvera Marco Ilaimaharitra, le joueur de Charleroi.D'autres joueurs sont également en forme depuis la reprise, mais il s'agit maintenant d'une habitude de les voir bien performer sous le maillot saint-gillois. Casper Nielsen est de retour après une légère blessure et un court passage sur le banc et est l'auteur de deux buts et d'une passe décisive lors des deux derniers matches. Teddy Teuma, le capitaine, a déjà délivré quatre passes décisives et trouvé deux fois le chemin des filets depuis le début de l'exercice, au point dee rendre indispensable dans le milieu de terrain unioniste. Alors que l'Union a toujours été une propriété belge, elle est passé en 2015 entre les mains de l'Allemand Jürgen Baatzsch, qui a revendu le club au Britannique Tony Bloom en 2018. Le natif de Brighton a fait sa fortune en tant que parieur et joueur de poker professionnel, et est aujourd'hui le propriétaire des Jaune et Bleu, mais également du club de Premier League Brighton & Hove Albion. Lors du rachat du club de la capitale, il avait confié que ses ambitions étaient de ramener l'Union en première division le plus rapidement possible. Un rêve qui pourrait bien devenir réalité cette année si Mazzù et ses hommes continuent sur leur lancée. Par Leandro Thibaut (St.)