Dans un match aux enjeux bien divergents pour les deux équipes, c'est l'Union qui a pris les commandes grâce à Teddy Teuma. Le capitaine saint-gillois, bien placé à la réception d'un corner repoussé difficilement par la défense liégeoise, a envoyé une volée légèrement déviée dans les buts adverses (0-1, 9e). La réponse du Standard est venue du pied droit d'Emond, dont la reprise est venue mourir sur la barre transversale de Moris (16e). A la suite d'une phase confuse, le Standard est parvenu à égaliser via Sissako, bénéficiant d'une passe décisive malheureuse d'un unioniste alors qu'il était totalement isolé pour fusiller Moris à bout portant (1-1, 24e). La défense quelque peu attentiste a dû faire face à une tentative de Carcela (36e), mais c'est de l'autre côté du terrain qu'Undav a bien failli remettre l'Union devant. Oublié derrière la défense, il a néanmoins rencontré le poteau sur sa trajectoire (39e). Le rythme est difficilement monté en deuxième période, Nielsen n'alertant que trop peu Henkinet sur un coup franc lointain (62e) avant que Nieuwkoop ne manque le cadre après une combinaison collective le menant à l'entrée des six mètres (66e). Mais Nieuwkoop s'est racheté, ensuite, en redonnant l'avantage à l'Union d'une tête sur un corner botté par Nielsen et dévié par Bager (1-2, 70e). Henkinet a dû sortir un arrêt de grande classe devant Undav (75e) mais Nielsen a infligé le coup de grâce aux Liégeois en amorçant un contre et arrivant de la deuxième ligne pour conclure un service idéal en retrait de Mitoma (1-3, 83e). L'Union (74 points) s'adjuge ainsi la première place de la phase classique du championnat, comptant 5 points d'avance sur Bruges à une journée de la fin, ce qui lui assure un ticket européen pour la saison prochaine. Les Unionistes aborderont donc les playoffs avec un avantage sur leurs concurrents, tandis que le Standard se dirige vers sa fin de saison sans briller, 13e avec 36 points.

Dans un match aux enjeux bien divergents pour les deux équipes, c'est l'Union qui a pris les commandes grâce à Teddy Teuma. Le capitaine saint-gillois, bien placé à la réception d'un corner repoussé difficilement par la défense liégeoise, a envoyé une volée légèrement déviée dans les buts adverses (0-1, 9e). La réponse du Standard est venue du pied droit d'Emond, dont la reprise est venue mourir sur la barre transversale de Moris (16e). A la suite d'une phase confuse, le Standard est parvenu à égaliser via Sissako, bénéficiant d'une passe décisive malheureuse d'un unioniste alors qu'il était totalement isolé pour fusiller Moris à bout portant (1-1, 24e). La défense quelque peu attentiste a dû faire face à une tentative de Carcela (36e), mais c'est de l'autre côté du terrain qu'Undav a bien failli remettre l'Union devant. Oublié derrière la défense, il a néanmoins rencontré le poteau sur sa trajectoire (39e). Le rythme est difficilement monté en deuxième période, Nielsen n'alertant que trop peu Henkinet sur un coup franc lointain (62e) avant que Nieuwkoop ne manque le cadre après une combinaison collective le menant à l'entrée des six mètres (66e). Mais Nieuwkoop s'est racheté, ensuite, en redonnant l'avantage à l'Union d'une tête sur un corner botté par Nielsen et dévié par Bager (1-2, 70e). Henkinet a dû sortir un arrêt de grande classe devant Undav (75e) mais Nielsen a infligé le coup de grâce aux Liégeois en amorçant un contre et arrivant de la deuxième ligne pour conclure un service idéal en retrait de Mitoma (1-3, 83e). L'Union (74 points) s'adjuge ainsi la première place de la phase classique du championnat, comptant 5 points d'avance sur Bruges à une journée de la fin, ce qui lui assure un ticket européen pour la saison prochaine. Les Unionistes aborderont donc les playoffs avec un avantage sur leurs concurrents, tandis que le Standard se dirige vers sa fin de saison sans briller, 13e avec 36 points.