Après 22 journées, l'Union caracole en tête avec 56 points. Les Jaune et Bleu affichent un bilan impressionnant de 18 victoires pour 2 partages et 2 défaites, avec 55 buts inscrits et 19 encaissés. Depuis sa défaite (1-0) à Seraing le 19 novembre, l'Union n'a connu que des victoires en championnat. Soit 10 succès consécutifs en 1B Pro League, avec au milieu une victoire en Coupe contre Mouscron (2-1). Seul Anderlecht (0-5) en 8e de finale de la Croky Cup est venu à bout des Unionistes en 2021. Le sacre de l'Union ne fait pratiquement plus aucun doute. Le deuxième du classement, Seraing, accuse un retard de 17 longueurs à six journées de la fin. Après cette journée, il restera 15 points à distribuer. Ce qui signifie que l'Union pourrait même valider son titre en cas de partage voire de défaite. Pour cela, Seraing ne devrait pas s'imposer chez les espoirs du Club Bruges le lendemain. Gageons que l'Union voudra fêter son titre et sa promotion par une victoire dans le derby de la Zwanze, un scenario qui pourrait donner des idées pour une suite à "Bossemans et Coppenolle". D'autant que ce derby, de retour cette saison en compétition officielle après 35 ans d'absence, disparaitra déjà la saison prochaine avec le retour très probable de l'Union en première division. Il s'agira du quatrième affrontement entre les deux équipes lors de l'exercice 2020/2021. Le RWDM avait remporté le premier, 3-1 le 26 septembre. L'Union avait pris sa revanche 2-1 le 22 novembre et s'était aussi adjugé 0-2 la joute du 30 janvier. L'Union avait affiché ses ambitions dès l'été, avec la nomination de Felice Mazzu comme entraîneur principal. L'ancien homme fort de Charleroi cherchait un nouveau défi après son échec à Genk. Il l'a trouvé au Parc Duden en signant un contrat pour une saison, avec option pour une année supplémentaire. "La durée du contrat me convient et a été prise d'un commun accord. Le club n'a qu'un seul objectif, c'est de remonter en D1A", avait clamé Mazzu lors de sa prise de fonctions. Pour remplir cet objectif, l'Union s'est appuyée sur ses artificiers, l'international espoir Dante Vanzeir (19 buts) et l'Allemand Deniz Undav (14 buts). Le défenseur français Brighton Labeau a ajouté 5 buts, le milieu de terrain danois Casper Nielsen 4. Seule ombre au tableau, l'Union devra conquérir son titre sans le soutien de ses fervents supporters, le match se jouant à huis clos. (Belga)

Après 22 journées, l'Union caracole en tête avec 56 points. Les Jaune et Bleu affichent un bilan impressionnant de 18 victoires pour 2 partages et 2 défaites, avec 55 buts inscrits et 19 encaissés. Depuis sa défaite (1-0) à Seraing le 19 novembre, l'Union n'a connu que des victoires en championnat. Soit 10 succès consécutifs en 1B Pro League, avec au milieu une victoire en Coupe contre Mouscron (2-1). Seul Anderlecht (0-5) en 8e de finale de la Croky Cup est venu à bout des Unionistes en 2021. Le sacre de l'Union ne fait pratiquement plus aucun doute. Le deuxième du classement, Seraing, accuse un retard de 17 longueurs à six journées de la fin. Après cette journée, il restera 15 points à distribuer. Ce qui signifie que l'Union pourrait même valider son titre en cas de partage voire de défaite. Pour cela, Seraing ne devrait pas s'imposer chez les espoirs du Club Bruges le lendemain. Gageons que l'Union voudra fêter son titre et sa promotion par une victoire dans le derby de la Zwanze, un scenario qui pourrait donner des idées pour une suite à "Bossemans et Coppenolle". D'autant que ce derby, de retour cette saison en compétition officielle après 35 ans d'absence, disparaitra déjà la saison prochaine avec le retour très probable de l'Union en première division. Il s'agira du quatrième affrontement entre les deux équipes lors de l'exercice 2020/2021. Le RWDM avait remporté le premier, 3-1 le 26 septembre. L'Union avait pris sa revanche 2-1 le 22 novembre et s'était aussi adjugé 0-2 la joute du 30 janvier. L'Union avait affiché ses ambitions dès l'été, avec la nomination de Felice Mazzu comme entraîneur principal. L'ancien homme fort de Charleroi cherchait un nouveau défi après son échec à Genk. Il l'a trouvé au Parc Duden en signant un contrat pour une saison, avec option pour une année supplémentaire. "La durée du contrat me convient et a été prise d'un commun accord. Le club n'a qu'un seul objectif, c'est de remonter en D1A", avait clamé Mazzu lors de sa prise de fonctions. Pour remplir cet objectif, l'Union s'est appuyée sur ses artificiers, l'international espoir Dante Vanzeir (19 buts) et l'Allemand Deniz Undav (14 buts). Le défenseur français Brighton Labeau a ajouté 5 buts, le milieu de terrain danois Casper Nielsen 4. Seule ombre au tableau, l'Union devra conquérir son titre sans le soutien de ses fervents supporters, le match se jouant à huis clos. (Belga)