Les deux équipes ont remporté leur 2e match consécutif et comptent 6 points. L'Union est première grâce à une meilleure différence de buts (+4 contre +3). Zulte-Waregem est 3e avec 2 points après son partage 3-3 au Cercle, 5e avec un point (-2). Waasland-Beveren est 4e un point (-1), alors que Mouscron n'a toujours pas de point.

Trois jours après sa première défaite de l'année (3-1 à Courtrai), Mouscron a donc chuté sur sa pelouse. Bernd Storck devait composer sans sept pions essentiels. L'Excel s'est en outre retrouvé à dix dès la 38e minute : Frank Boya a été prié de regagner les vestiaires après un second bristol jaune, sa 3e exclusion de la campagne en 22 rencontres. L'Union trouva finalement l'ouverture à la 51e sur un penalty, accordé après consultation du VAR, de Selemanie. Trois minutes plus tard, Ferber concluait facilement un nouveau beau mouvement bruxellois.

Courtrai croyait avoir fait l'essentiel après les deux buts marqués coup sur coup par Hines-Ike (58e) et Avenatti (59e). Milosevic a ensuite sauvé l'honneur à la 83e et Andrijasevic (90e+2) pensait bien offrir un point inattendu aux Waeslandiens. C'était sans compter sur la détermination des "Kerels" et de son remplaçant Koita (90e+3).

Suspense aussi au stade Jan Breydel. Le Cercle Bruges croyait aussi être venu à bout de Zulte-Waregem après un match à rebondissements. Au but d'ouverture du Cercle signé Mercier (13e) ont répondu de Fauw (27e) et Pletinckx (37e) pour le Essevee. Les Brugeois ont retourné la tendance par Delacourt (71e) et un penalty de Gakpe (90e+2). C'est alors que tel Zorro, Harbaoui est arrivé et a planté un nouveau but (90e+4), le 19e de sa saison, qui offrait un partage inespéré aux visiteurs.