Ce choc de la 26e journée de championnat a débuté avec deux petites surprises.

Le coach anversois Brian Priske a décidé de se passer de son attaquant suisse Michael Frey, meilleur buteur du championnat avec 18 roses alors que Felice Mazzu était privé de Loïc Lapoussin, blessé en dernière minute.

Guillaume François a été titularisé à sa place.

L'Union a assumé son statut de leader du championnat en prenant totalement à son compte la première mi-temps. Après un tir lointain de l'Anversois Birger Verstraete, Dorian Dessoleil a sauvé, de manière inespérée, un tir d'Amani Lazare (13e). Dans la foulée, Deniz Undav a heurté le poteau sur un tir croisé (14e) avant de buter sur Jean Butez (21e). La RUSG a continué sur sa lancée au retour des vestiaires. Un bon travail de conservation de Dante Vanzeir a permis à Guillaume François de centrer en direction de l'inévitable Undav, qui a ouvert le score d'une reprise au petit rectangle (0-1, 50e).

Alors que le match devenait de plus en plus nerveux et que le Great Old tentait d'inquiéter, en vain, Anthony Moris, la RUSG a fait mouche sur un contre rondement mené et amorcé par Casper Nielsen. L'infatigable milieu danois a lancé Dante Vanzeir dans la profondeur. Le Diable Rouge a ensuite fixé Butez et glissé le cuir à son compère allemand, qui n'avait plus qu'à pousser le cuir au fond des filets anversois (0-2, 77e).

L'Allemand aurait pu inscrire un triplé mais a trouvé une nouvelle fois le poteau sur son chemin (90e+2). Cette victoire autoritaire vient ponctuer avec brio une périlleuse série de quatre matches pour les promus, désormais invaincus depuis dix matches.

Après une victoire contre Genk (2-1), l'Union a ensuite partagé au Club de Bruges (0-0) avant de battre Anderlecht (1-0) et donc l'Antwerp (0-2). Au classement, l'Union, qui possède la meilleure défense et la meilleure attaque de la série, compte désormais 60 points, soit 10 d'avance sur l'Antwerp (50) et 12 sur le Club de Bruges (48), qui défie La Gantoise dimanche. Charleroi est 4e (43), juste devant Anderlecht (42) qui pourrait passer devant en cas de résultat positif contre Eupen dimanche.

Ce choc de la 26e journée de championnat a débuté avec deux petites surprises. Le coach anversois Brian Priske a décidé de se passer de son attaquant suisse Michael Frey, meilleur buteur du championnat avec 18 roses alors que Felice Mazzu était privé de Loïc Lapoussin, blessé en dernière minute. Guillaume François a été titularisé à sa place. L'Union a assumé son statut de leader du championnat en prenant totalement à son compte la première mi-temps. Après un tir lointain de l'Anversois Birger Verstraete, Dorian Dessoleil a sauvé, de manière inespérée, un tir d'Amani Lazare (13e). Dans la foulée, Deniz Undav a heurté le poteau sur un tir croisé (14e) avant de buter sur Jean Butez (21e). La RUSG a continué sur sa lancée au retour des vestiaires. Un bon travail de conservation de Dante Vanzeir a permis à Guillaume François de centrer en direction de l'inévitable Undav, qui a ouvert le score d'une reprise au petit rectangle (0-1, 50e). Alors que le match devenait de plus en plus nerveux et que le Great Old tentait d'inquiéter, en vain, Anthony Moris, la RUSG a fait mouche sur un contre rondement mené et amorcé par Casper Nielsen. L'infatigable milieu danois a lancé Dante Vanzeir dans la profondeur. Le Diable Rouge a ensuite fixé Butez et glissé le cuir à son compère allemand, qui n'avait plus qu'à pousser le cuir au fond des filets anversois (0-2, 77e). L'Allemand aurait pu inscrire un triplé mais a trouvé une nouvelle fois le poteau sur son chemin (90e+2). Cette victoire autoritaire vient ponctuer avec brio une périlleuse série de quatre matches pour les promus, désormais invaincus depuis dix matches. Après une victoire contre Genk (2-1), l'Union a ensuite partagé au Club de Bruges (0-0) avant de battre Anderlecht (1-0) et donc l'Antwerp (0-2). Au classement, l'Union, qui possède la meilleure défense et la meilleure attaque de la série, compte désormais 60 points, soit 10 d'avance sur l'Antwerp (50) et 12 sur le Club de Bruges (48), qui défie La Gantoise dimanche. Charleroi est 4e (43), juste devant Anderlecht (42) qui pourrait passer devant en cas de résultat positif contre Eupen dimanche.