En raison d'une panne de courant dans le stade Den Dreef, le choc de la Proximus League entre OHL et l'Union a été arrêté après 54 minutes le 1er novembre dernier. Après quatre interruptions, pour arriver à l'attente maximale de 30 minutes, l'arbitre Vermeire a renvoyé définitivement les deux équipes au vestiaire. La décision n'a toutefois pas d'impact sur la première tranche, remportée de toute façon par l'OHL. L'Union, qui empoche trois points au classement cumulé des deux tranches, est désormais à deux longueurs du leader Virton. Au classement de la seconde tranche, les Unionistes sont 3e avec 9 unités, deux longueurs derrière le Beerschot. L'OHL, déjà qualifié pour la finale de la D1B grâce au gain de la première tranche, est 7e (7 pts). (Belga)

En raison d'une panne de courant dans le stade Den Dreef, le choc de la Proximus League entre OHL et l'Union a été arrêté après 54 minutes le 1er novembre dernier. Après quatre interruptions, pour arriver à l'attente maximale de 30 minutes, l'arbitre Vermeire a renvoyé définitivement les deux équipes au vestiaire. La décision n'a toutefois pas d'impact sur la première tranche, remportée de toute façon par l'OHL. L'Union, qui empoche trois points au classement cumulé des deux tranches, est désormais à deux longueurs du leader Virton. Au classement de la seconde tranche, les Unionistes sont 3e avec 9 unités, deux longueurs derrière le Beerschot. L'OHL, déjà qualifié pour la finale de la D1B grâce au gain de la première tranche, est 7e (7 pts). (Belga)