"Cet air très entrainant aura de quoi euphoriser les supporters avant, pendant et après le Championnat d'Europe, à chaque fois que nos Diables Rouges joueront et marqueront un but", peut-on lire dans le communiqué. La chanson produite par BABL, claviériste de Netsky et directeur musical de Laura Tesoro et Natalia, et dont les paroles sont chantées par le rappeur américain MC Devil pourrait rester l'hymne des Diables Rouges après l'Euro. "Le but, c'est que cette chanson résonne aussi après l'Euro au Stade Roi Baudouin lors de chaque but inscrit par nos Diables Rouges en Nations League et lors des matches qualificatifs pour le Mondial 2022", a réagi Manu Leroy, directeur marketing et communication de la RBFA. "Comme le football est aussi une fête, il faut de la musique. De la musique entrainante, qui permet aux supporters de se laisser aller", a ajouté Leroy. "Et pour qu'un air soit populaire et devienne le nouvel hymne des Diables Rouges et de leurs supporters, il faut qu'il donne envie à tout le monde de danser, y compris la tribune d'honneur. Ce n'est qu'ainsi que la chanson restera à jamais gravée dans la mémoire collective." (Belga)

"Cet air très entrainant aura de quoi euphoriser les supporters avant, pendant et après le Championnat d'Europe, à chaque fois que nos Diables Rouges joueront et marqueront un but", peut-on lire dans le communiqué. La chanson produite par BABL, claviériste de Netsky et directeur musical de Laura Tesoro et Natalia, et dont les paroles sont chantées par le rappeur américain MC Devil pourrait rester l'hymne des Diables Rouges après l'Euro. "Le but, c'est que cette chanson résonne aussi après l'Euro au Stade Roi Baudouin lors de chaque but inscrit par nos Diables Rouges en Nations League et lors des matches qualificatifs pour le Mondial 2022", a réagi Manu Leroy, directeur marketing et communication de la RBFA. "Comme le football est aussi une fête, il faut de la musique. De la musique entrainante, qui permet aux supporters de se laisser aller", a ajouté Leroy. "Et pour qu'un air soit populaire et devienne le nouvel hymne des Diables Rouges et de leurs supporters, il faut qu'il donne envie à tout le monde de danser, y compris la tribune d'honneur. Ce n'est qu'ainsi que la chanson restera à jamais gravée dans la mémoire collective." (Belga)