Ces pertes s'expliquent entre autres par la procédure de licenciement collective ayant touché 24 personnes en novembre 2014, les licenciements de Nicolas Cornu et Steven Martens, les dépassements budgétaires, l'annulation de Belgique-Espagne et le déplacement de Belgique-Portugal.

Les membres de la direction de l'URBSFA en charge des finances se réuniront jeudi soir avant que le CEO par intérim ne présente les chiffres.

L'URBSFA mise sur un bénéfice de 1,1 million d'euros pour l'exercice 2016.

Ces pertes s'expliquent entre autres par la procédure de licenciement collective ayant touché 24 personnes en novembre 2014, les licenciements de Nicolas Cornu et Steven Martens, les dépassements budgétaires, l'annulation de Belgique-Espagne et le déplacement de Belgique-Portugal. Les membres de la direction de l'URBSFA en charge des finances se réuniront jeudi soir avant que le CEO par intérim ne présente les chiffres. L'URBSFA mise sur un bénéfice de 1,1 million d'euros pour l'exercice 2016.