Lors de l'arrivée de Georges Leekens comme sélectionneur des Diables en 2011, Stefan Van Loock avait été nominé directeur de la communication, Roland Louf perdant alors la moitié de ses prérogatives. L'intéressé avait ensuite été délesté de Nicolas Cornu, membre de son service de communication. N'acceptant pas la chose, Roland Louf avait été licencié par le Conseil d'Administration de la fédération. Des indemnités lui avaient été versées mais elles ne le satisfaisaient pas.

La justice a finalement tranché en faveur de Roland Louf, qui a depuis lors touché les 250.000 euros.

A la fin du mois d'août, l'Union belge de football s'était séparée de son porte-parole Stefan Van Loock avant de remercier quelques jours plus tard son team manager Nicolas Cornu.

On saura en outre le 12 septembre prochain si la Maison de verre se sépare de son actuel directeur du marketing et de la communication Bob Madou.

Lors de l'arrivée de Georges Leekens comme sélectionneur des Diables en 2011, Stefan Van Loock avait été nominé directeur de la communication, Roland Louf perdant alors la moitié de ses prérogatives. L'intéressé avait ensuite été délesté de Nicolas Cornu, membre de son service de communication. N'acceptant pas la chose, Roland Louf avait été licencié par le Conseil d'Administration de la fédération. Des indemnités lui avaient été versées mais elles ne le satisfaisaient pas. La justice a finalement tranché en faveur de Roland Louf, qui a depuis lors touché les 250.000 euros. A la fin du mois d'août, l'Union belge de football s'était séparée de son porte-parole Stefan Van Loock avant de remercier quelques jours plus tard son team manager Nicolas Cornu. On saura en outre le 12 septembre prochain si la Maison de verre se sépare de son actuel directeur du marketing et de la communication Bob Madou.