"Nadal, dis-moi s'il-te-plaît en quoi il est juste que les joueurs ukrainiens ne puissent pas rentrer chez eux ? En quoi est-il juste que les enfants ukrainiens ne puissent pas jouer au tennis ? Comment est-il juste que des Ukrainiens meurent ?", a tweeté Sergiy Stakhovsky. Rafael Nadal n'est pas le seul joueur à avoir critiqué la décision prise par Wimbledon. Novak Djokovic, Andy Murray ou Alexander Zverev l'ont également fait. Wimbledon a annoncé il y a une dizaine de jours sa décision d'exclure Russes et Bélarusses de son édition 2022 (27 juin-10 juillet) en raison de l'invasion de l'Ukraine. Parmi les joueurs et joueuses concernés figurent notamment le N.2 mondial Daniil Medvedev, Andrey Rublev (N.8) - qui l'a qualifiée de "totalement discriminatoire" -, Aryna Sabalenka (N.4) ou encore Victoria Azarenka (ex-N.1 aujourd'hui 17e). Cette décision est une première dans le tennis mondial et a immédiatement été vivement critiquée par l'ATP et la WTA. Sur les deux circuits professionnels, Russes et Bélarusses sont autorisés à jouer sous bannière neutre. Leurs équipes nationales ont en revanche été exclues de la Coupe Davis et de la Billie Jean King Cup. Sergiy Stakhovsky a été professionnel pendant 18 ans sur le circuit ATP. Il a mis un terme à sa carrière de joueur de tennis professionnel à l'issue du dernier Open d'Australie, quelques semaines avant le début de la guerre en Ukraine. Il a occupé le 31e rang mondial en 2010. Il a remporté quatre titres et a notamment battu Roger Federer au 2e tour à Wimbledon en 2013. (Belga)

"Nadal, dis-moi s'il-te-plaît en quoi il est juste que les joueurs ukrainiens ne puissent pas rentrer chez eux ? En quoi est-il juste que les enfants ukrainiens ne puissent pas jouer au tennis ? Comment est-il juste que des Ukrainiens meurent ?", a tweeté Sergiy Stakhovsky. Rafael Nadal n'est pas le seul joueur à avoir critiqué la décision prise par Wimbledon. Novak Djokovic, Andy Murray ou Alexander Zverev l'ont également fait. Wimbledon a annoncé il y a une dizaine de jours sa décision d'exclure Russes et Bélarusses de son édition 2022 (27 juin-10 juillet) en raison de l'invasion de l'Ukraine. Parmi les joueurs et joueuses concernés figurent notamment le N.2 mondial Daniil Medvedev, Andrey Rublev (N.8) - qui l'a qualifiée de "totalement discriminatoire" -, Aryna Sabalenka (N.4) ou encore Victoria Azarenka (ex-N.1 aujourd'hui 17e). Cette décision est une première dans le tennis mondial et a immédiatement été vivement critiquée par l'ATP et la WTA. Sur les deux circuits professionnels, Russes et Bélarusses sont autorisés à jouer sous bannière neutre. Leurs équipes nationales ont en revanche été exclues de la Coupe Davis et de la Billie Jean King Cup. Sergiy Stakhovsky a été professionnel pendant 18 ans sur le circuit ATP. Il a mis un terme à sa carrière de joueur de tennis professionnel à l'issue du dernier Open d'Australie, quelques semaines avant le début de la guerre en Ukraine. Il a occupé le 31e rang mondial en 2010. Il a remporté quatre titres et a notamment battu Roger Federer au 2e tour à Wimbledon en 2013. (Belga)