La première équipe touchée serait le Spartak Moscou de Maximiliano Caufriez, dernière formation russe encore en lice dans les compétitions européennes, qui devait jouer en mars son huitième de finale d'Europa League contre le RB Leipzig. "Nous restons en contact étroit avec les associations et avons une confiance totale en l'UEFA et en leur décision. Nous supposons que les matchs seront annulés", a déclaré le président de Leipzig, Oliver Mintzlaff, sur le compte Twitter du club allemand. Selon cette décision, la sélection féminine russe serait également exclue de l'Euro organisé en juillet en Grande-Bretagne. Elle doit jouer dans le groupe des Pays-Bas, de la Suède et de la Suisse. Selon SID, cette décision de suspendre la Russie est soutenue par plusieurs fédérations, dont les puissantes fédérations allemande (DFB) et anglaise (FA). "Je ne peux pas m'imaginer qu'il puisse y avoir des matches contre la Russie, ce n'est pas possible", a déclaré à SID Peter Peters, membre du conseil de la FIFA et candidat à la présidence de la DFB, qui appelle aussi la FIFA à prendre la même mesure. (Belga)

La première équipe touchée serait le Spartak Moscou de Maximiliano Caufriez, dernière formation russe encore en lice dans les compétitions européennes, qui devait jouer en mars son huitième de finale d'Europa League contre le RB Leipzig. "Nous restons en contact étroit avec les associations et avons une confiance totale en l'UEFA et en leur décision. Nous supposons que les matchs seront annulés", a déclaré le président de Leipzig, Oliver Mintzlaff, sur le compte Twitter du club allemand. Selon cette décision, la sélection féminine russe serait également exclue de l'Euro organisé en juillet en Grande-Bretagne. Elle doit jouer dans le groupe des Pays-Bas, de la Suède et de la Suisse. Selon SID, cette décision de suspendre la Russie est soutenue par plusieurs fédérations, dont les puissantes fédérations allemande (DFB) et anglaise (FA). "Je ne peux pas m'imaginer qu'il puisse y avoir des matches contre la Russie, ce n'est pas possible", a déclaré à SID Peter Peters, membre du conseil de la FIFA et candidat à la présidence de la DFB, qui appelle aussi la FIFA à prendre la même mesure. (Belga)