"En ce moment, il n'y pas de raison de mettre en place un plan B", a indiqué l'UEFA dans un communiqué. "Il va de soi que nous suivons la situation de très près et que nous vérifions l'état de la situation au quotidien." Les habitants de dix-neuf municipalités de Lisbonne vont à nouveau devoir observer un confinement durant deux semaines à partir de mercredi prochain. La capitale portugaise doit accueillir la phase finale de la Ligue des Champions à partir des quarts de finale. (Belga)

"En ce moment, il n'y pas de raison de mettre en place un plan B", a indiqué l'UEFA dans un communiqué. "Il va de soi que nous suivons la situation de très près et que nous vérifions l'état de la situation au quotidien." Les habitants de dix-neuf municipalités de Lisbonne vont à nouveau devoir observer un confinement durant deux semaines à partir de mercredi prochain. La capitale portugaise doit accueillir la phase finale de la Ligue des Champions à partir des quarts de finale. (Belga)