Selon le Times, des discussions sont en cours au sein du gouvernement britannique pour exempter certains officiels, sponsors et diffuseurs de l'obligation de suivre les règles de quarantaine à leur arrivée dans le pays pour les derniers tours du tournoi. Actuellement, la grande majorité des personnes qui se rendent au Royaume-Uni doivent rester en quarantaine jusqu'à 10 jours après leur arrivée, une règle visant à limiter la propagation du Covid-19. Les citoyens britanniques ont également été encouragés à ne pas se rendre à l'étranger pour des raisons autres qu'essentielles. Cependant, le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, aurait prévenu que la finale serait déplacée à Budapest si certaines règles n'étaient pas levées, les restrictions frontalières de la Hongrie étant beaucoup moins strictes. L'UEFA indique que des discussions sont en cours avec le gouvernement pour tenter de garantir que les supporters puissent assister aux matches à élimination directe à Wembley, qui doit autoriser une affluence de 50% de sa capacité pour les deux huitièmes de finale, les deux demi-finales et la finale. Selon les propositions, les supporters seraient contenus dans un "concept strict de tests et de bulles" qui les limiterait aux transports et aux lieux approuvés et garantirait qu'ils restent dans le pays moins de 24 heures. L'UEFA a toutefois admis qu'un "plan d'urgence" avait été mis en place si un accord ne pouvait être trouvé. "L'UEFA est ravie que la capacité de Wembley soit portée à au moins 50% pour les matches à élimination directe." "En ce moment, nous sommes en discussion avec les autorités locales pour essayer de permettre aux fans des équipes participantes d'assister aux matches, en utilisant un concept strict de tests et de bulles qui signifierait que leur séjour au Royaume-Uni serait inférieur à 24 heures et que leurs mouvements seraient limités aux transports et aux lieux approuvés uniquement." "Il y a toujours un plan d'urgence, mais nous sommes convaincus que la semaine finale aura lieu à Londres", précisait également le communiqué. La semaine dernière, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé le report de la dernière étape prévue de l'assouplissement des restrictions liées au coronavirus en raison de l'augmentation des cas, alimentée par la variante "delta" identifiée pour la première fois en Inde. Jeudi, plus de 11.000 tests positifs pour le Covid-19 ont été confirmés, avec une augmentation de plus de 30% d'une semaine sur l'autre. (Belga)

Selon le Times, des discussions sont en cours au sein du gouvernement britannique pour exempter certains officiels, sponsors et diffuseurs de l'obligation de suivre les règles de quarantaine à leur arrivée dans le pays pour les derniers tours du tournoi. Actuellement, la grande majorité des personnes qui se rendent au Royaume-Uni doivent rester en quarantaine jusqu'à 10 jours après leur arrivée, une règle visant à limiter la propagation du Covid-19. Les citoyens britanniques ont également été encouragés à ne pas se rendre à l'étranger pour des raisons autres qu'essentielles. Cependant, le président de l'UEFA, Aleksander Ceferin, aurait prévenu que la finale serait déplacée à Budapest si certaines règles n'étaient pas levées, les restrictions frontalières de la Hongrie étant beaucoup moins strictes. L'UEFA indique que des discussions sont en cours avec le gouvernement pour tenter de garantir que les supporters puissent assister aux matches à élimination directe à Wembley, qui doit autoriser une affluence de 50% de sa capacité pour les deux huitièmes de finale, les deux demi-finales et la finale. Selon les propositions, les supporters seraient contenus dans un "concept strict de tests et de bulles" qui les limiterait aux transports et aux lieux approuvés et garantirait qu'ils restent dans le pays moins de 24 heures. L'UEFA a toutefois admis qu'un "plan d'urgence" avait été mis en place si un accord ne pouvait être trouvé. "L'UEFA est ravie que la capacité de Wembley soit portée à au moins 50% pour les matches à élimination directe." "En ce moment, nous sommes en discussion avec les autorités locales pour essayer de permettre aux fans des équipes participantes d'assister aux matches, en utilisant un concept strict de tests et de bulles qui signifierait que leur séjour au Royaume-Uni serait inférieur à 24 heures et que leurs mouvements seraient limités aux transports et aux lieux approuvés uniquement." "Il y a toujours un plan d'urgence, mais nous sommes convaincus que la semaine finale aura lieu à Londres", précisait également le communiqué. La semaine dernière, le Premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé le report de la dernière étape prévue de l'assouplissement des restrictions liées au coronavirus en raison de l'augmentation des cas, alimentée par la variante "delta" identifiée pour la première fois en Inde. Jeudi, plus de 11.000 tests positifs pour le Covid-19 ont été confirmés, avec une augmentation de plus de 30% d'une semaine sur l'autre. (Belga)