L'UCI a établi des mesures considérées comme obligatoires, recommandées ou souhaitables, en fonction de la gravité de la situation épidémiologique. Au titre des instructions obligatoires figurent notamment la nomination par l'organisateur du personnel en charge du protocole sur l'épreuve (un coordinateur et un médecin Covid), le dépistage effectué par les équipes sur les coureurs (avant et pendant les compétitions), l'adaptation par l'organisateur des zones à risque (enregistrement, ravitaillement, protocole), et le maintien par les équipes du principe de bulle de prévention sur les lieux d'hébergement et de transit. Les mesures sont ensuite déclinées en fonction du moment de la compétition (actions en amont de l'événement, pendant et après la course). Avant la course, les mesures reposent notamment sur une stratégie de dépistage des porteurs sains du virus. "Un programme de contrôle visant à détecter tout porteur du virus devra donc être mis en ?uvre au sein des équipes", explique l'UCI. Pendant la course, les coureurs suivront un protocole de surveillance médicale quotidien. Des mesures de distanciation physique seront imposées entre la 'bulle peloton' et les 'bulles d'équipes' d'une part, et le personnel d'organisation, les médias et le public d'autre part. Si un cas de Covid-19 est suspecté, "les mesures obligatoires imposées par le règlement national en vigueur seront alors appliquées aussi bien pour le 'cas suspect' que pour les sujets en contact étroit avec ce dernier", annonce l'UCI. "Les organisateurs ont en charge d'adresser aux différentes équipes participantes le protocole détaillé appliqué par les autorités sanitaires en précisant les conditions d'isolement sanitaire et d'identification des cas en contact avec le sujet porteur." Après la course, les actions reposent essentiellement sur une adaptation par les organisateurs de la cérémonie de remise des récompenses. Enfin, le maintien du protocole pour ce qui concerne le personnel antidopage (tout comme les officiels de course) sera de la responsabilité de l'UCI. (Belga)

L'UCI a établi des mesures considérées comme obligatoires, recommandées ou souhaitables, en fonction de la gravité de la situation épidémiologique. Au titre des instructions obligatoires figurent notamment la nomination par l'organisateur du personnel en charge du protocole sur l'épreuve (un coordinateur et un médecin Covid), le dépistage effectué par les équipes sur les coureurs (avant et pendant les compétitions), l'adaptation par l'organisateur des zones à risque (enregistrement, ravitaillement, protocole), et le maintien par les équipes du principe de bulle de prévention sur les lieux d'hébergement et de transit. Les mesures sont ensuite déclinées en fonction du moment de la compétition (actions en amont de l'événement, pendant et après la course). Avant la course, les mesures reposent notamment sur une stratégie de dépistage des porteurs sains du virus. "Un programme de contrôle visant à détecter tout porteur du virus devra donc être mis en ?uvre au sein des équipes", explique l'UCI. Pendant la course, les coureurs suivront un protocole de surveillance médicale quotidien. Des mesures de distanciation physique seront imposées entre la 'bulle peloton' et les 'bulles d'équipes' d'une part, et le personnel d'organisation, les médias et le public d'autre part. Si un cas de Covid-19 est suspecté, "les mesures obligatoires imposées par le règlement national en vigueur seront alors appliquées aussi bien pour le 'cas suspect' que pour les sujets en contact étroit avec ce dernier", annonce l'UCI. "Les organisateurs ont en charge d'adresser aux différentes équipes participantes le protocole détaillé appliqué par les autorités sanitaires en précisant les conditions d'isolement sanitaire et d'identification des cas en contact avec le sujet porteur." Après la course, les actions reposent essentiellement sur une adaptation par les organisateurs de la cérémonie de remise des récompenses. Enfin, le maintien du protocole pour ce qui concerne le personnel antidopage (tout comme les officiels de course) sera de la responsabilité de l'UCI. (Belga)