Dans une interview dans le journal australien The Advertiser, Hitaf Rasheed, responsable de l'organisation, a souligné l'importance de la course pour la région d'Australie-Méridionale. "Il y a beaucoup d'intérêts en jeu lorsque vous devez prendre une telle décision. Les parties concernées sont nombreuses et nous travaillons en étroite collaboration avec chacun d'entre eux afin de pouvoir prendre la meilleure décision possible pour tous", a-t-elle précisé. "La course marque le début de l'été et de la saison des festivals en Australie-Méridionale. Elle apporte des millions de dollars à l'économie locale, assure une couverture médiatique mondiale et donne à la population un sentiment de fierté et de satisfaction. C'est pourquoi nous travaillons si dur pour voir si et comment nous pouvons en faire un événement réussi." Des "scénarios alternatifs" sont également étudiés dont un sans la présence de grandes équipes mondiales. "Nous espérons pouvoir prendre une décision dans le courant de la semaine", a ajouté Rasheed. Le départ du Tour Down Under féminin est prévu le 14 janvier et celui des messieurs cinq jours plus tard. La quarantaine obligatoire de deux semaines lors de l'arrivée en Australie constitue actuellement le plus gros obstacle pour les équipes internationales. La saison dernière, l'Australien Richie Porte (Trek-Segafredo) avait remporté la 22e édition du Tour Down Under. (Belga)

Dans une interview dans le journal australien The Advertiser, Hitaf Rasheed, responsable de l'organisation, a souligné l'importance de la course pour la région d'Australie-Méridionale. "Il y a beaucoup d'intérêts en jeu lorsque vous devez prendre une telle décision. Les parties concernées sont nombreuses et nous travaillons en étroite collaboration avec chacun d'entre eux afin de pouvoir prendre la meilleure décision possible pour tous", a-t-elle précisé. "La course marque le début de l'été et de la saison des festivals en Australie-Méridionale. Elle apporte des millions de dollars à l'économie locale, assure une couverture médiatique mondiale et donne à la population un sentiment de fierté et de satisfaction. C'est pourquoi nous travaillons si dur pour voir si et comment nous pouvons en faire un événement réussi." Des "scénarios alternatifs" sont également étudiés dont un sans la présence de grandes équipes mondiales. "Nous espérons pouvoir prendre une décision dans le courant de la semaine", a ajouté Rasheed. Le départ du Tour Down Under féminin est prévu le 14 janvier et celui des messieurs cinq jours plus tard. La quarantaine obligatoire de deux semaines lors de l'arrivée en Australie constitue actuellement le plus gros obstacle pour les équipes internationales. La saison dernière, l'Australien Richie Porte (Trek-Segafredo) avait remporté la 22e édition du Tour Down Under. (Belga)