Chaque équipe pourra effectuer les cinq changements en utilisant au maximum trois interruptions de match, outre la mi-temps. Une quatrième interruption peut être utilisée en cas de prolongations, en plus des pauses avant le début des prolongatons et à la mi-temps de celles-ci. Quand les deux équipes effectuent un changement au même moment, celui-ci sera considéré comme une interruption pour chaque équipe, précise la FIGC. En mai, l'International Board (IFAB), garant des lois du football, a autorisé le passage de trois à cinq remplacements par match pour ménager les joueurs, mesure provisoire applicable dès la reprise des compétitions suspendues à cause du coronavirus. La Bundesliga, qui a déjà recommencé, utilise cette règle. Jeudi, la Premier League, qui doit reprendre le 17 juin, a annoncé qu'elle en fera de même. En Italie, le football reprendra par la Coupe d'Italie, avec les demi-finales retour les 12 et 13 juin et la finale le 17. La reprise de la Serie A est programmée pour le 20 juin. (Belga)

Chaque équipe pourra effectuer les cinq changements en utilisant au maximum trois interruptions de match, outre la mi-temps. Une quatrième interruption peut être utilisée en cas de prolongations, en plus des pauses avant le début des prolongatons et à la mi-temps de celles-ci. Quand les deux équipes effectuent un changement au même moment, celui-ci sera considéré comme une interruption pour chaque équipe, précise la FIGC. En mai, l'International Board (IFAB), garant des lois du football, a autorisé le passage de trois à cinq remplacements par match pour ménager les joueurs, mesure provisoire applicable dès la reprise des compétitions suspendues à cause du coronavirus. La Bundesliga, qui a déjà recommencé, utilise cette règle. Jeudi, la Premier League, qui doit reprendre le 17 juin, a annoncé qu'elle en fera de même. En Italie, le football reprendra par la Coupe d'Italie, avec les demi-finales retour les 12 et 13 juin et la finale le 17. La reprise de la Serie A est programmée pour le 20 juin. (Belga)