L'Irlande a ouvert le score dès la 3e minute, via un pc transformé par O'Flannagan. Les Britanniques n'ont toutefois pu résisté jusqu'au bout à la pression des Espagnoles, moins physiques qu'elles mais bien plus techniques. L'Espagne, tombeur aux shoot-outs de la Belgique en barrages pour les quarts de finale, a réussi à revenir dans la partie dans le 3e quart-temps, grâce à Magaz (39e), mais sans pouvoir prendre l'avance avant le coup de sifflet final. Aux duels décisifs à un contre un face au gardien, les Espagnoles perdaient d'entrée leur recours à la vidéo, mais réussirent néanmoins à égaliser 2-2 à la fin des cinq premiers essais. La capitaine ibère Oliva manqua ensuite sa tentative, permettant à Pinder d'envoyer son pays pour la première fois de son histoire en finale d'une Coupe du monde (3-2). En finale, les Irlandaises seront opposées soit à l'Australie, soit aux Pays-Bas, qui s'affrontent dans un 'remake de la finale de 2014 à La Haye. Les Red Panthers, 13es mondiales, ont terminé quant à elles à la 10e place (sur 16) de cette Coupe du monde 2018, deux rangs de mieux qu'en 2014 à La Haye, (12e sur 12). (Belga)

L'Irlande a ouvert le score dès la 3e minute, via un pc transformé par O'Flannagan. Les Britanniques n'ont toutefois pu résisté jusqu'au bout à la pression des Espagnoles, moins physiques qu'elles mais bien plus techniques. L'Espagne, tombeur aux shoot-outs de la Belgique en barrages pour les quarts de finale, a réussi à revenir dans la partie dans le 3e quart-temps, grâce à Magaz (39e), mais sans pouvoir prendre l'avance avant le coup de sifflet final. Aux duels décisifs à un contre un face au gardien, les Espagnoles perdaient d'entrée leur recours à la vidéo, mais réussirent néanmoins à égaliser 2-2 à la fin des cinq premiers essais. La capitaine ibère Oliva manqua ensuite sa tentative, permettant à Pinder d'envoyer son pays pour la première fois de son histoire en finale d'une Coupe du monde (3-2). En finale, les Irlandaises seront opposées soit à l'Australie, soit aux Pays-Bas, qui s'affrontent dans un 'remake de la finale de 2014 à La Haye. Les Red Panthers, 13es mondiales, ont terminé quant à elles à la 10e place (sur 16) de cette Coupe du monde 2018, deux rangs de mieux qu'en 2014 à La Haye, (12e sur 12). (Belga)