Le promu avait pourtant pris le meilleur départ en ouvrant la marque. Un corner joué en deux temps a trouvé la tête de Niccolo Zanellato, formé à l'AC Milan, qui a trompé Samir Handanovic d'une tête croisée au petit rectangle (0-1, 12e). Dominateur dans le jeu, l'Inter a rapidement inversé la tendance. Romelu Lukaku a d'abord offert l'égalisation à Lautaro Martinez d'un bel assist en profondeur (1-1, 20e) avant de décaler dans le bon timing Nicolo Barella, qui a forcé l'autogaol de Luca Marrone sur un centre en retrait (2-1, 31e). Un faute maladroite d'Arturo Vidal dans la surface a obligé l'arbitre, après intervention du VAR, à désigner le point de penalty. Vladimir Golemic l'a ensuite converti avec brio (2-2, 36e). Au retour des vestiaires, le Diable Rouge a encore fait parler sa conservation du ballon. Il a trouvé Marcelo Brozovic d'une talonnade, lequel a décalé pour Martinez (3-2, 57e). 'Big Rom' a été récompensé de sa belle partition à la 64e. Lancé en profondeur, il a pris l'ascendant physique sur son défenseur avant d'ajuster le portier adverse (4-2, 64e). C'est déjà la 50e réalisation de Lukaku pour l'Inter depuis son arrivée en août 2019. Après la sortie du Belge, qui a demandé son changement, l'Inter a profité des largesses défensives de son adversaire. Crotone a en effet bu le calice jusqu'à la lie, encaissant encore deux buts signés Martinez, auteur d'un triplé (5-2, 78e), et Achraf Hakimi (6-2, 87e). Au classement, les Nerazzurri repassent provisoirement en tête avec 36 points. Leur rival milanais de l'AC Milan aura l'occasion de reprendre les commandes dimanche soir en cas de victoire à Benevento (18h00). De son côté, Crotone est toujours englué à la 19e et avant-dernière place avec 9 unités au compteur. (Belga)

Le promu avait pourtant pris le meilleur départ en ouvrant la marque. Un corner joué en deux temps a trouvé la tête de Niccolo Zanellato, formé à l'AC Milan, qui a trompé Samir Handanovic d'une tête croisée au petit rectangle (0-1, 12e). Dominateur dans le jeu, l'Inter a rapidement inversé la tendance. Romelu Lukaku a d'abord offert l'égalisation à Lautaro Martinez d'un bel assist en profondeur (1-1, 20e) avant de décaler dans le bon timing Nicolo Barella, qui a forcé l'autogaol de Luca Marrone sur un centre en retrait (2-1, 31e). Un faute maladroite d'Arturo Vidal dans la surface a obligé l'arbitre, après intervention du VAR, à désigner le point de penalty. Vladimir Golemic l'a ensuite converti avec brio (2-2, 36e). Au retour des vestiaires, le Diable Rouge a encore fait parler sa conservation du ballon. Il a trouvé Marcelo Brozovic d'une talonnade, lequel a décalé pour Martinez (3-2, 57e). 'Big Rom' a été récompensé de sa belle partition à la 64e. Lancé en profondeur, il a pris l'ascendant physique sur son défenseur avant d'ajuster le portier adverse (4-2, 64e). C'est déjà la 50e réalisation de Lukaku pour l'Inter depuis son arrivée en août 2019. Après la sortie du Belge, qui a demandé son changement, l'Inter a profité des largesses défensives de son adversaire. Crotone a en effet bu le calice jusqu'à la lie, encaissant encore deux buts signés Martinez, auteur d'un triplé (5-2, 78e), et Achraf Hakimi (6-2, 87e). Au classement, les Nerazzurri repassent provisoirement en tête avec 36 points. Leur rival milanais de l'AC Milan aura l'occasion de reprendre les commandes dimanche soir en cas de victoire à Benevento (18h00). De son côté, Crotone est toujours englué à la 19e et avant-dernière place avec 9 unités au compteur. (Belga)