L'Australie et la Nouvelle-Zélande, respectivement 4e et 7e mondiales chez les dames, ont été contraintes de déclarer forfait pour la prochaine édition pour des raisons liées aux restrictions de déplacements en Océanie. Le remplacement par l'Inde et l'Espagne ne sera toutefois valable que pour cette saison, a fait savoir la FIH, précisant que Hockeyroos comme Black Sticks réintègreraient la compétition lors de la 4e édition. Quand ce sera possible, les équipes féminines de l'Espagne et de l'Inde, 6e et 8e mondiales, joueront de manière jumelée avec leurs homologues masculins, déjà représentés en Pro League, soit aux mêmes dates, lieux et contre les mêmes adversaires. Il faudra donc vraisemblablement attendre les 20 et 21 mai 2022 pour voir les Red Panthers accueillir l'Espagne à la Wilrijkse Plein, avant d'affronter l'Inde les 11 et 12 juin, toujours à Anvers. Aucune décision n'a cependant encore été prise par la FIH concernant le remplacement des deux équipes océaniennes chez les messieurs. Le tournoi étant toujours programmé entre 7 équipes au lieu des 9 initialement prévues. (Belga)

L'Australie et la Nouvelle-Zélande, respectivement 4e et 7e mondiales chez les dames, ont été contraintes de déclarer forfait pour la prochaine édition pour des raisons liées aux restrictions de déplacements en Océanie. Le remplacement par l'Inde et l'Espagne ne sera toutefois valable que pour cette saison, a fait savoir la FIH, précisant que Hockeyroos comme Black Sticks réintègreraient la compétition lors de la 4e édition. Quand ce sera possible, les équipes féminines de l'Espagne et de l'Inde, 6e et 8e mondiales, joueront de manière jumelée avec leurs homologues masculins, déjà représentés en Pro League, soit aux mêmes dates, lieux et contre les mêmes adversaires. Il faudra donc vraisemblablement attendre les 20 et 21 mai 2022 pour voir les Red Panthers accueillir l'Espagne à la Wilrijkse Plein, avant d'affronter l'Inde les 11 et 12 juin, toujours à Anvers. Aucune décision n'a cependant encore été prise par la FIH concernant le remplacement des deux équipes océaniennes chez les messieurs. Le tournoi étant toujours programmé entre 7 équipes au lieu des 9 initialement prévues. (Belga)