"Mon frère n'a rien, le laboratoire s'est trompé", a écrit Jorge Bilardo sur Twitter. Carlo Bilardo avait été hospitalisé samedi à la suite d'un test positif au Covid-19. Asymptomatique, l'ancien technicien de l'Albiceleste a été admis à l'Institut argentin de diagnostic, dans la capitale. Bilardo, 82 ans, qui souffre d'une maladie neurodégénérative, vit dans une maison de retraite située dans le quartier Almagro, à Buenos Aires, où dix autres personnes ont été testées positives au Covid-19. Bilardo a dirigé la sélection argentine de 1982 à 1990, la guidant vers le titre mondial en 1986 et vers une autre finale, avec Diego Maradona pour stratège, en 1990 en Italie. L'Albiceleste s'était inclinée face à l'Allemagne de l'Ouest (1-0). L'Argentine a enregistré 1.233 décès dus au coronavirus et 59.920 personnes ont été infectées par la maladie. Compte tenu de la forte augmentation des cas, le gouvernement a annoncé vendredi un renforcement des mesures du confinement mis en place le 20 mars. À Buenos Aires et dans sa banlieue, le retour à un strict isolement social est prévu entre le 1er et le 17 juillet. (Belga)

"Mon frère n'a rien, le laboratoire s'est trompé", a écrit Jorge Bilardo sur Twitter. Carlo Bilardo avait été hospitalisé samedi à la suite d'un test positif au Covid-19. Asymptomatique, l'ancien technicien de l'Albiceleste a été admis à l'Institut argentin de diagnostic, dans la capitale. Bilardo, 82 ans, qui souffre d'une maladie neurodégénérative, vit dans une maison de retraite située dans le quartier Almagro, à Buenos Aires, où dix autres personnes ont été testées positives au Covid-19. Bilardo a dirigé la sélection argentine de 1982 à 1990, la guidant vers le titre mondial en 1986 et vers une autre finale, avec Diego Maradona pour stratège, en 1990 en Italie. L'Albiceleste s'était inclinée face à l'Allemagne de l'Ouest (1-0). L'Argentine a enregistré 1.233 décès dus au coronavirus et 59.920 personnes ont été infectées par la maladie. Compte tenu de la forte augmentation des cas, le gouvernement a annoncé vendredi un renforcement des mesures du confinement mis en place le 20 mars. À Buenos Aires et dans sa banlieue, le retour à un strict isolement social est prévu entre le 1er et le 17 juillet. (Belga)