null, Eleven
null © Eleven

Simon Mignolet (Bruges)

Si l'Union n'est pas repartie de la Venise du Nord avec trois points dans les valises, c'est en grande partie à cause du Diable rouge, auteur d'une prestation cinq étoiles entre les perches brugeoises.

Aleksander Radovanovic (Courtrai)

L'hiver dernier, Charleroi avait pisté le défenseur serbe pour renforcer son arrière-garde. Sur la pelouse du Pays Noir, celui qui porte finalement le maillot des Kerels a montré pourquoi, en régnant sur une surface assiégée par les Carolos.

Jesper Daland (Cercle)

Le patron de la défense du Cercle est l'une des sécurités les plus précieuses du pressing mis en place par Dominik Thalhammer. Les attaquants mauves l'ont constaté.

Loïc Bessilé (Charleroi)

Snobé à Bordeaux, le gaucher français est devenu l'un des relanceurs majeurs du jeu de Charleroi, sans oublier d'être un défenseur difficile à effacer.

Kyle Duncan (Ostende)

Sur un couloir droit où rares sont ceux qui ont brillé en ce milieu de semaine, la recrue hivernale du KVO ne s'est pas ménagé pour permettre à ses couleurs de gratter un point précieux contre Gand.

Andrew Hjulsager (La Gantoise)

Face à ses anciennes couleurs, le Buffalo a fait trembler les filets pour la première fois en championnat depuis son transfert. Sans état d'âme.

Nicolas Raskin (Standard)

Moteur des Rouches depuis la reprise, le dynamique milieu de terrain a joué un rôle en vue dans la première victoire des siens en 2022.

Lazare Amani (Union Saint-Gilloise)

Le format de poche ivoirien est l'une des preuves que le noyau du leader du championnat ne se limite pas à un onze. Rarement un joueur aura autant dominé le milieu brugeois.

Loïc Lapoussin (Union Saint-Gilloise)

De retour sur le flanc gauche depuis l'indisponibilité de Kaoru Mitoma, le Malgache retrouve ses amours de début de saison : le dribble, la percussion, et un coup de reins qui fait des dégâts.

Georges Mikautadze (Seraing)

Si les Métallos parviennent à sauver leur place au sein de l'élite, ils devront certainement une fière chandelle à leur buteur géorgien, encore au bon endroit dans le match de la peur face au Beerschot.

Rabbi Matondo (Cercle)

Le Cercle est l'équipe des dernières semaines, et le Gallois supersonique n'y est pas étranger. Face aux Mauves, en plus d'un but exceptionnel et d'un carton rouge provoqué, il a frappé le poteau à la base du but de la victoire.

Simon Mignolet (Bruges)Si l'Union n'est pas repartie de la Venise du Nord avec trois points dans les valises, c'est en grande partie à cause du Diable rouge, auteur d'une prestation cinq étoiles entre les perches brugeoises.Aleksander Radovanovic (Courtrai)L'hiver dernier, Charleroi avait pisté le défenseur serbe pour renforcer son arrière-garde. Sur la pelouse du Pays Noir, celui qui porte finalement le maillot des Kerels a montré pourquoi, en régnant sur une surface assiégée par les Carolos.Jesper Daland (Cercle)Le patron de la défense du Cercle est l'une des sécurités les plus précieuses du pressing mis en place par Dominik Thalhammer. Les attaquants mauves l'ont constaté.Loïc Bessilé (Charleroi)Snobé à Bordeaux, le gaucher français est devenu l'un des relanceurs majeurs du jeu de Charleroi, sans oublier d'être un défenseur difficile à effacer.Kyle Duncan (Ostende)Sur un couloir droit où rares sont ceux qui ont brillé en ce milieu de semaine, la recrue hivernale du KVO ne s'est pas ménagé pour permettre à ses couleurs de gratter un point précieux contre Gand.Andrew Hjulsager (La Gantoise)Face à ses anciennes couleurs, le Buffalo a fait trembler les filets pour la première fois en championnat depuis son transfert. Sans état d'âme.Nicolas Raskin (Standard)Moteur des Rouches depuis la reprise, le dynamique milieu de terrain a joué un rôle en vue dans la première victoire des siens en 2022.Lazare Amani (Union Saint-Gilloise)Le format de poche ivoirien est l'une des preuves que le noyau du leader du championnat ne se limite pas à un onze. Rarement un joueur aura autant dominé le milieu brugeois.Loïc Lapoussin (Union Saint-Gilloise)De retour sur le flanc gauche depuis l'indisponibilité de Kaoru Mitoma, le Malgache retrouve ses amours de début de saison : le dribble, la percussion, et un coup de reins qui fait des dégâts.Georges Mikautadze (Seraing)Si les Métallos parviennent à sauver leur place au sein de l'élite, ils devront certainement une fière chandelle à leur buteur géorgien, encore au bon endroit dans le match de la peur face au Beerschot.Rabbi Matondo (Cercle)Le Cercle est l'équipe des dernières semaines, et le Gallois supersonique n'y est pas étranger. Face aux Mauves, en plus d'un but exceptionnel et d'un carton rouge provoqué, il a frappé le poteau à la base du but de la victoire.