L'équipe-type des Play-Offs 2 (en images)

L'équipe-type des Play-Offs 2 (en images)
© DR

Sur le banc:

- Sammy Bossut (Zulte Waregem) : Confortablement installé derrière la meilleure défense des PO2.

- Kristof D'Haene (Courtrai) : Sa reconversion à l'arrière gauche semble définitivement réussie.

- Pierre Bourdin (Lierse) : En plein cauchemar extra-sportif, le Français maintient le cap en défense.

- Kevin Vandendriessche (Ostende) : Le poumon du football côtier tient la grande forme.

- José Cevallos (Lokeren) : Lob du rond central, coup du sombrero, l'Équatorien fait le show.

- Theo Bongonda (Zulte Waregem) : Ses dribbles sont toujours aussi percutants, son foot est un régal.

- Richairo Zivkovic (Ostende) : Le transfert-phare de l'été aura dû attendre les PO2 pour exploser.

L'équipe-type des Play-Offs 2 © belgaimage

ORTWIN DE WOLF (LOKEREN) : Tapi dans l'ombre de Davino Verhulst tout au long de la phase classique, le jeune gardien de Lokeren fait parler ses gants depuis que le numéro 1 de Daknam est sur la touche suite à une opération. Plusieurs clubs de Pro League jettent un regard intéressé sur ses prestations.

L'équipe-type des Play-Offs 2 © BELGA

ARI SKULASON (LOKEREN) : De nombreuses années plus tard, un Islandais fait à nouveau vibrer le Pays de Waes. Certes, Ari Skulason n'arrive pas à la cheville des Runar Kristinsson ou Arnar Gretarsson, mais ses déboulés incessants et son pied gauche sont l'un des dangers principaux du onze de Peter Maes.

L'équipe-type des Play-Offs 2 © BELGA

TIMOTHY DERIJCK (ZULTE WAREGEM) : Depuis son retour en Belgique, malgré des blessures toujours handicapantes, le Belge du Essevee s'est tranquillement installé à la table des meilleurs défenseurs centraux du championnat. Présent au duel, intelligent à la relance et dangereux sur phase arrêtée, Timothy Derijck est incontournable.

L'équipe-type des Play-Offs 2 © BELGA

DYLAN BATUBINSIKA (ANTWERP) : Pour briller au sein de l'Antwerp de Laszlo Bölöni, mieux vaut jouer le plus près possible de sa ligne de but. C'est donc un défenseur qui représente le Great Old dans notre onze de base. L'intransigeant arrière prêté par le PSG est toujours là pour faire le ménage dans la zone dangereuse.

L'équipe-type des Play-Offs 2 © BELGA

BRECHT CAPON (OSTENDE) : À une position où les bonnes surprises sont plutôt rares, la fiabilité du routinier de la défense d'Ostende reste une assurance précieuse. Rarement surpris par les ailiers adverses, entreprenant quand le KVO passe à l'offensive, Capon fait le job, et ça suffit pour une place dans le onze.

L'équipe-type des Play-Offs 2 © Isosport

SELIM AMALLAH (MOUSCRON) : Si la motivation semble avoir disparu pour une majorité de Hurlus, Selim Amallah continue à faire parler de lui sur la pelouse du Canonnier. Sans Omar Govea et Taiwo Awoniyi, il est l'homme fort du onze de Frank Defays, et pourrait bien arracher un transfert au bout de play-offs 2 réussis.

L'équipe-type des Play-Offs 2 © BELGA

JULIEN DE SART (ZULTE WAREGEM) : Architecte des offensives waregemoises, l'ancien milieu de terrain du Standard profite de play-offs 2 à l'intensité réduite pour faire parler la qualité de son jeu long, et régaler le secteur offensif le plus prolifique de la compétition à base d'ouvertures lumineuses.

L'équipe-type des Play-Offs 2 © BELGA

YEVHEN MAKARENKO (COURTRAI) : Pas franchement perturbé par l'annonce de son transfert à Anderlecht, en tant que premier mouvement entrant de l'ère Coucke, l'Ukrainien fait toujours la loi au milieu de terrain des Kerels, grâce à sa lecture du jeu et à son importante présence défensive.

L'équipe-type des Play-Offs 2 © BELGA

TEDDY CHEVALIER (COURTRAI) : Meilleur buteur de la compétition à la fin de la phase classique, l'inépuisable buteur français n'a pas pu relâcher la pression depuis le coup d'envoi des PO2, sentant le souffle d'HamdiHarbaoui sur sa nuque. Une bonne raison de continuer à s'appliquer pour empiler les buts.

L'équipe-type des Play-Offs 2 © BELGA

ELTON ACOLATSE (SAINT-TROND) : Prêté par Bruges, où il était barré par un système de jeu pas adapté à ses qualités et par une concurrence féroce, l'ancien ailier de Westerlo partage avec Chuba Akpom les louanges trudonnaires. Toujours dangereux et imprévisible balle au pied, ses solos valent le détour.

L'équipe-type des Play-Offs 2 © BELGA

HAMDI HARBAOUI (ZULTE WAREGEM) : Avec une moyenne qui se rapproche de plus en plus des deux buts par match depuis le coup d'envoi des play-offs 2, le Tunisien est en mission : un deuxième titre de meilleur buteur du championnat, quatre ans après le premier, semble être sa dernière chance de disputer le Mondial.