null, iStock
null © iStock

Warlerson (Cercle Bruges) : L'absence de Didillon ne s'est pas fait ressentir chez les Brugeois. Malgré les deux buts encaissés, le portier brésilien a dû faire de nombreux arrêts décisifs pour garder le point du match nul, dont un arrêt très important sur une tête puissante d'Onuachu en fin de match.

Moussa Sissako (Standard) : Deuxième clean sheet de rang pour Sissako. Le jeune défenseur a remis une belle copie avec des interventions très propres tout au long du match. Il aurait pu ponctuer cette belle performance par un but de la tête en fin de match mais, quand ce n'est pas le VAR, c'est le poteau qui décide de l'en empêcher.

Valentine Ozornwafor (Charleroi) : Si Charleroi n'a pas pris de but ce week-end, c'est en partie grâce à Ozornwafor. Le défenseur nigérian était impérial dans les duels et a comblé son manque de vitesse par de très bons déplacements. Il était une véritable tour de contrôle dans la défense carolo.

Jordan Torunarigha (KAA Gent) : Le robuste gaucher allemand a encore livré une performance de haut vol ce dimanche. Il était intraitable en défense et dangereux sur phases arrêtées. Sans un bel arrêt de Bossut à dix minutes de la fin du match, il aurait déjà pu redonner l'avantage aux Gantois sur corner.

Andreas Skov Olsen (FC Bruges) : Avec ses deux buts et un assist, le Danois n'a pas laissé la moindre chance aux Sérésiens. Ses longues courses depuis son flanc droit ont lancé les Brugeois sur le chemin d'une victoire écrasante dont il est le grand artisan. La recrue hivernale impressionne déjà chez des Blauw en Zwart qui comptent bien enchaîner les victoires comme celles-ci.

Dino Hotic (Cercle Bruges): La patte gauche du Bosnien n'en finit plus de séduire. Son coup-franc déposé pour Miangue lui permet d'obtenir une nouvelle passe décisive à son compteur. C'était son dixième assist en championnat cette saison.

Casper Nielsen (Union SG): Ne serait-ce pas lui le véritable pion central dans le système de Felice Mazzù ? Déjà intraitable dans le milieu de terrain, il ajoute également de belles lignes statistiques à ses performances de haut vol. Encore un but et un assist pour le Danois au poing rageur.

Lior Refaelov (RSC Anderlecht) : Le joueur Israélien a su se montrer diablement décisif au retour des vestiaires. Un but synonyme de soulagement qui a permis d'ouvrir le cadenas ostendais pour le plus grand bonheur des Mauves. Avec un peu de réussite, un ou deux assists auraient pu être ajoutés à ses lignes de stats.

Faiz Selemani (Courtrai) : L'ancien Unioniste ne s'est pas fait prier pour livrer une belle performance face à ses anciennes couleurs. Deux buts marqués dont un superbe solo qui leur a permis de revenir à égalité en fin de match. Ce n'était, toutefois, pas suffisant pour permettre aux Courtraisiens de prendre un point.

Michael Frey (Royal Antwerp) : L'attaquant anversois a répondu du tac au tac. Alors qu'il voyait Undav revenir dans le rétro du classement des meilleurs buteurs du championnat, le géant suisse a repris une longueur d'avance dès le lendemain. Il a mis un doublé d'une importance capitale dans le derby anversois pour permettre à son équipe de l'emporter. Il est maintenant à 22 unités cette saison.

Smail Prevljak (KAS Eupen) : Le buteur bosnien et les Pandas ont enfin chassé la grisaille du Kehrweg. Grâce à un but tout en puissance, Smail Prevljak a conclu son match d'une belle manière. Une rose méritée pour le numéro 9 eupenois qui a mis en danger la défense adverse tout au long du match.

Warlerson (Cercle Bruges) : L'absence de Didillon ne s'est pas fait ressentir chez les Brugeois. Malgré les deux buts encaissés, le portier brésilien a dû faire de nombreux arrêts décisifs pour garder le point du match nul, dont un arrêt très important sur une tête puissante d'Onuachu en fin de match.Moussa Sissako (Standard) : Deuxième clean sheet de rang pour Sissako. Le jeune défenseur a remis une belle copie avec des interventions très propres tout au long du match. Il aurait pu ponctuer cette belle performance par un but de la tête en fin de match mais, quand ce n'est pas le VAR, c'est le poteau qui décide de l'en empêcher.Valentine Ozornwafor (Charleroi) : Si Charleroi n'a pas pris de but ce week-end, c'est en partie grâce à Ozornwafor. Le défenseur nigérian était impérial dans les duels et a comblé son manque de vitesse par de très bons déplacements. Il était une véritable tour de contrôle dans la défense carolo.Jordan Torunarigha (KAA Gent) : Le robuste gaucher allemand a encore livré une performance de haut vol ce dimanche. Il était intraitable en défense et dangereux sur phases arrêtées. Sans un bel arrêt de Bossut à dix minutes de la fin du match, il aurait déjà pu redonner l'avantage aux Gantois sur corner.Andreas Skov Olsen (FC Bruges) : Avec ses deux buts et un assist, le Danois n'a pas laissé la moindre chance aux Sérésiens. Ses longues courses depuis son flanc droit ont lancé les Brugeois sur le chemin d'une victoire écrasante dont il est le grand artisan. La recrue hivernale impressionne déjà chez des Blauw en Zwart qui comptent bien enchaîner les victoires comme celles-ci.Dino Hotic (Cercle Bruges): La patte gauche du Bosnien n'en finit plus de séduire. Son coup-franc déposé pour Miangue lui permet d'obtenir une nouvelle passe décisive à son compteur. C'était son dixième assist en championnat cette saison. Casper Nielsen (Union SG): Ne serait-ce pas lui le véritable pion central dans le système de Felice Mazzù ? Déjà intraitable dans le milieu de terrain, il ajoute également de belles lignes statistiques à ses performances de haut vol. Encore un but et un assist pour le Danois au poing rageur. Lior Refaelov (RSC Anderlecht) : Le joueur Israélien a su se montrer diablement décisif au retour des vestiaires. Un but synonyme de soulagement qui a permis d'ouvrir le cadenas ostendais pour le plus grand bonheur des Mauves. Avec un peu de réussite, un ou deux assists auraient pu être ajoutés à ses lignes de stats.Faiz Selemani (Courtrai) : L'ancien Unioniste ne s'est pas fait prier pour livrer une belle performance face à ses anciennes couleurs. Deux buts marqués dont un superbe solo qui leur a permis de revenir à égalité en fin de match. Ce n'était, toutefois, pas suffisant pour permettre aux Courtraisiens de prendre un point.Michael Frey (Royal Antwerp) : L'attaquant anversois a répondu du tac au tac. Alors qu'il voyait Undav revenir dans le rétro du classement des meilleurs buteurs du championnat, le géant suisse a repris une longueur d'avance dès le lendemain. Il a mis un doublé d'une importance capitale dans le derby anversois pour permettre à son équipe de l'emporter. Il est maintenant à 22 unités cette saison.Smail Prevljak (KAS Eupen) : Le buteur bosnien et les Pandas ont enfin chassé la grisaille du Kehrweg. Grâce à un but tout en puissance, Smail Prevljak a conclu son match d'une belle manière. Une rose méritée pour le numéro 9 eupenois qui a mis en danger la défense adverse tout au long du match.