La position de l'équipe masculine belge dont l'Euro se tiendra du 9 au 13 décembre, également à Mersin, sera annoncée dans les prochains jours. L'Euro féminin devait à l'origine se dérouler du 30 avril au 3 mai à Paris. En raison de la pandémie de Covid-19, il avait été déplacé en décembre à Bakou, en Azerbaïdjan. Au mois d'octobre, la fédération européenne a relocalisé l'événement à Mersin en Turquie, là aussi en raison du coronavirus. Dans le même temps, elle a décidé de retirer le concours général des épreuves qualificatives en vue de Tokyo 2021. "Après concertation entre l'encadrement et les gymnastes féminines de la délégation belge, il a été décidé que les équipes Seniors et Juniors ne participeront pas au prochain Championnat d'Europe de Gymnastique Artistique Féminine. La recrudescence du COVID-19, le rythme d'entrainement perturbé par ce virus, et à côté de cela, la situation politiquement instable de la Turquie sont à la base de cette décision", précise le communiqué de la Ffgym. La Grande-Bretagne avait déjà annoncé que son équipe féminine n'effectuerait pas non plus le voyage en Turquie fin décembre. (Belga)

La position de l'équipe masculine belge dont l'Euro se tiendra du 9 au 13 décembre, également à Mersin, sera annoncée dans les prochains jours. L'Euro féminin devait à l'origine se dérouler du 30 avril au 3 mai à Paris. En raison de la pandémie de Covid-19, il avait été déplacé en décembre à Bakou, en Azerbaïdjan. Au mois d'octobre, la fédération européenne a relocalisé l'événement à Mersin en Turquie, là aussi en raison du coronavirus. Dans le même temps, elle a décidé de retirer le concours général des épreuves qualificatives en vue de Tokyo 2021. "Après concertation entre l'encadrement et les gymnastes féminines de la délégation belge, il a été décidé que les équipes Seniors et Juniors ne participeront pas au prochain Championnat d'Europe de Gymnastique Artistique Féminine. La recrudescence du COVID-19, le rythme d'entrainement perturbé par ce virus, et à côté de cela, la situation politiquement instable de la Turquie sont à la base de cette décision", précise le communiqué de la Ffgym. La Grande-Bretagne avait déjà annoncé que son équipe féminine n'effectuerait pas non plus le voyage en Turquie fin décembre. (Belga)