Ibai Salas a été suspendu le mois passé pour quatre ans par l'instance antidopage espagnole sur base d'anomalies sur son passeport biologique. David Belda a également été suspendu quatre ans, en décembre 2017, en raison de la présence d'EPO dans des échantillons collectés le 10 et le 22 mars 2017 dans le cadre de contrôles hors compétition. "Ces deux cas survenus au cours d'une période de douze mois déclenchent l'application de l'article 7.12.1 du Règlement Antidopage de l'UCI prévoyant la suspension de l'équipe pour une durée de 15 à 45 jours", précise l'Union cycliste internationale. L'instance mondiale du cyclisme a saisi la commission disciplinaire, qui rendra sa décision "en temps opportun". La formation Burgos-BH a participé en 2018 pour la première fois à la Vuelta. Elle a décroché une victoire cette saison, grâce à Daniel Lopez au Tour de Qinghai Lake. (Belga)

Ibai Salas a été suspendu le mois passé pour quatre ans par l'instance antidopage espagnole sur base d'anomalies sur son passeport biologique. David Belda a également été suspendu quatre ans, en décembre 2017, en raison de la présence d'EPO dans des échantillons collectés le 10 et le 22 mars 2017 dans le cadre de contrôles hors compétition. "Ces deux cas survenus au cours d'une période de douze mois déclenchent l'application de l'article 7.12.1 du Règlement Antidopage de l'UCI prévoyant la suspension de l'équipe pour une durée de 15 à 45 jours", précise l'Union cycliste internationale. L'instance mondiale du cyclisme a saisi la commission disciplinaire, qui rendra sa décision "en temps opportun". La formation Burgos-BH a participé en 2018 pour la première fois à la Vuelta. Elle a décroché une victoire cette saison, grâce à Daniel Lopez au Tour de Qinghai Lake. (Belga)