Toyota a remporté ce dimanche ses quatrièmes 24 Heures du Mans consécutives. Auteur d'une course parfaite, l'équipage Conway/Kobayashi/Lopez s'est imposé avec 371 tours couverts et deux d'avance sur la voiture soeur de Sébastien Buemi/Kazuki Nakajima/Brendon Hartley (Sui/Jap/N-Z). L'Alpine de Nicolas Lapierre/Matthieu Vaxivière/André Negrao (Fra/Fra/Bré) a terminé sur la plus petite marche du podium. En LMP2, la fin de course a été exceptionnelle. Alors que l'équipe montoise WRT a dominé la course et se dirigeait vers un doublé, l'Oreca-Gibson de tête, pilotée par Robert Kubica/Louis Delétraz/Yifei Yé (Pol/Sui/Chi), a abandonné dans le dernier tour ! C'est finalement la voiture soeur de Robin Frijns/Ferdinand Habsburg/Charles Milesi (P-B/Aut/Fra) qui s'est imposée pour 7 dixièmes à peine sur l'Oreca-Gibson de Stoffel Vandoorne/Sean Gelael/Tom Blomqvist (Bel/Ind/G-B) ! WRT s'impose donc pour sa première participation au Mans. En GT, Ferrari a fait coup double avec la victoire d'Alessandro Pier Guidi/James Calado/Côme Ledogar (Ita/G-B/Fra) en Pro et de François Perrodo/Nicklas Nielsen/Alessio Rovera (Fra/Dan/Ita) en Am. Du côté des autres belges, les fortunes ont été diverses. Laurens Vanthoor, Dries Vanthoor et Maxime Martin, engagés sur deux Porsche privées en GTE-Pro, ont été contraints à l'abandon. Tom Cloet (Ligier-Gibson) et Nigel Bailly (Oreca-Gibson) ont atteint leur objectif en terminant la course aux 28e et 32e rangs du classement général. En GTE-Am, Alessio Picariello (Porsche) et Sarah Bovy (Ferrari) ont terminé respectivement aux 7e et 9e places. (Belga)

Toyota a remporté ce dimanche ses quatrièmes 24 Heures du Mans consécutives. Auteur d'une course parfaite, l'équipage Conway/Kobayashi/Lopez s'est imposé avec 371 tours couverts et deux d'avance sur la voiture soeur de Sébastien Buemi/Kazuki Nakajima/Brendon Hartley (Sui/Jap/N-Z). L'Alpine de Nicolas Lapierre/Matthieu Vaxivière/André Negrao (Fra/Fra/Bré) a terminé sur la plus petite marche du podium. En LMP2, la fin de course a été exceptionnelle. Alors que l'équipe montoise WRT a dominé la course et se dirigeait vers un doublé, l'Oreca-Gibson de tête, pilotée par Robert Kubica/Louis Delétraz/Yifei Yé (Pol/Sui/Chi), a abandonné dans le dernier tour ! C'est finalement la voiture soeur de Robin Frijns/Ferdinand Habsburg/Charles Milesi (P-B/Aut/Fra) qui s'est imposée pour 7 dixièmes à peine sur l'Oreca-Gibson de Stoffel Vandoorne/Sean Gelael/Tom Blomqvist (Bel/Ind/G-B) ! WRT s'impose donc pour sa première participation au Mans. En GT, Ferrari a fait coup double avec la victoire d'Alessandro Pier Guidi/James Calado/Côme Ledogar (Ita/G-B/Fra) en Pro et de François Perrodo/Nicklas Nielsen/Alessio Rovera (Fra/Dan/Ita) en Am. Du côté des autres belges, les fortunes ont été diverses. Laurens Vanthoor, Dries Vanthoor et Maxime Martin, engagés sur deux Porsche privées en GTE-Pro, ont été contraints à l'abandon. Tom Cloet (Ligier-Gibson) et Nigel Bailly (Oreca-Gibson) ont atteint leur objectif en terminant la course aux 28e et 32e rangs du classement général. En GTE-Am, Alessio Picariello (Porsche) et Sarah Bovy (Ferrari) ont terminé respectivement aux 7e et 9e places. (Belga)