"Le Circuit Het Nieuwsblad est toujours décrit par les coureurs comme une course très importante", a commencé Peter Van Petegem, triple vainqueur de l'épreuve et aujourd'hui directeur adjoint de la course, lors de sa présentation. "C'est la première course dans nos contrées et si vous gagnez cette course, votre saison a déjà commencé de façon fantastique. Ma première victoire a même signifié le lancement de ma carrière. Soudain, tout le monde me connaissait". "Je suis également heureux que le Molenberg ait retrouvé sa place sur le parcours", a poursuivi Van Petegem. "Je pense que c'est une très belle bosse et peut-être l'endroit où se lancera la finale de la course. Après le départ à Gand, nous passerons par Zottegem pour effecteur un premier passage dans le secteur pavé du Haaghoek. Après cela, nous avons le Leberg et le Den Ast pour les premières côtes de la journée. Après une autre traversée du Haaghoek, nous serons dans le Molenberg. Et à partir de là, ça ne s'arrêtera plus avec le troisième passage du Haaghoek et la succession des pentes légendaires du Mur de Grammint et du Bosberg". L'année dernière, la victoire était revenue à Zdenek Stybar. Le Tchèque s'était imposé en solitaire. Greg Van Avermaet était arrivé deuxième devant Tim Wellens. Le parcours de la course féminine, qui fête sa 15e édition, compte 126 kilomètres avec 10 côtes et 5 secteurs pavés. "Ce qui rend aussi cette course féminine si belle, c'est qu'elles roulent sur presque les mêmes routes que les hommes", a déclaré Van Petegem. "Et elles aussi seront envoyées sur les pentes emblématiques comme le Mur de Grammont et le Bosberg. Là aussi, tous les ingrédients sont réunis pour en faire un spectacle passionnant". L'année dernière, la Néerlandaise Chantal Blaak s'était adjugé la victoire. Aucune coureuse belge n'a réussi à remporter cette classique d'ouverture de la saison. (Belga)

"Le Circuit Het Nieuwsblad est toujours décrit par les coureurs comme une course très importante", a commencé Peter Van Petegem, triple vainqueur de l'épreuve et aujourd'hui directeur adjoint de la course, lors de sa présentation. "C'est la première course dans nos contrées et si vous gagnez cette course, votre saison a déjà commencé de façon fantastique. Ma première victoire a même signifié le lancement de ma carrière. Soudain, tout le monde me connaissait". "Je suis également heureux que le Molenberg ait retrouvé sa place sur le parcours", a poursuivi Van Petegem. "Je pense que c'est une très belle bosse et peut-être l'endroit où se lancera la finale de la course. Après le départ à Gand, nous passerons par Zottegem pour effecteur un premier passage dans le secteur pavé du Haaghoek. Après cela, nous avons le Leberg et le Den Ast pour les premières côtes de la journée. Après une autre traversée du Haaghoek, nous serons dans le Molenberg. Et à partir de là, ça ne s'arrêtera plus avec le troisième passage du Haaghoek et la succession des pentes légendaires du Mur de Grammint et du Bosberg". L'année dernière, la victoire était revenue à Zdenek Stybar. Le Tchèque s'était imposé en solitaire. Greg Van Avermaet était arrivé deuxième devant Tim Wellens. Le parcours de la course féminine, qui fête sa 15e édition, compte 126 kilomètres avec 10 côtes et 5 secteurs pavés. "Ce qui rend aussi cette course féminine si belle, c'est qu'elles roulent sur presque les mêmes routes que les hommes", a déclaré Van Petegem. "Et elles aussi seront envoyées sur les pentes emblématiques comme le Mur de Grammont et le Bosberg. Là aussi, tous les ingrédients sont réunis pour en faire un spectacle passionnant". L'année dernière, la Néerlandaise Chantal Blaak s'était adjugé la victoire. Aucune coureuse belge n'a réussi à remporter cette classique d'ouverture de la saison. (Belga)