Il y a deux mois, Salzbourg avait infligé une correction à Genk, 6-2. Jesse Marsch, l'entraîneur américain de l'équipe autrichienne, reste cependant sur ses gardes. "Sur la base de ce match, il serait logique de sous-estimer l'adversaire. Mais mes gars sont assez intelligents pour se rendre compte que dans cette compétition, chaque rencontre est difficile", a déclaré Marsch mardi en conférence de presse. "Le score du match aller était net, mais Genk aussi a eu ses chances et était fort dans le jeu par moments. Nous n'allons pas les sous-estimer." Entre-temps, Genk a engagé un nouvel entraîneur, Hannes Wolf. Jesse Marsch ne tarit pas d'éloges sur son collègue allemand. "Hannes est un très bon, jeune, coach. Il est très flexible et il élaborera un plan. Il connaît notre football depuis sa période à Hambourg. Mais tout dépendra finalement de la prestation que livreront les joueurs sur le terrain." Salzbourg pourra compter mercredi soir sur sa pépite Erling Braut Haaland. Le Norvégien, 19 ans, meilleur buteur de la Ligue des Champions avec 7 buts, est rétabli après une légère blessure. "Il est prêt", a confirmé Marsch. "Ces derniers jours, il a pu s'entraîner et pourra débuter demain. Nous sommes heureux qu'il soit rétabli et que la blessure ne soit pas si grave." Maximilian Wöber, défenseur central de 21 ans, a souligné de son côté l'importance de la rencontre. "Nous savons ce qui est en jeu. Avec une victoire, nous nous qualifions pour l'Europa League et conservons même une chance de poursuivre en Ligue des Champions. Contre Naples, nous n'avons pas montré certaines choses et nous voulons rectifier cela", a expliqué l'Autrichien. "Nous sommes très motivés. Le résultat du match précédent n'est pas important. Ils ont depuis lors un nouvel entraîneur avec une philosophie de jeu différente et ont franchi des étapes dans leur développement. Nous n'allons certainement pas sous-estimer Genk." (Belga)