Le TAS a précisé qu'Alberto Salazar et le Dr Jeffrey Brown avaient interjeté appel des suspensions prononcées par l'Agence antidopage américaine (USADA) les 30 septembre et 7 octobre derniers. Ils ont demandé du temps pour déposer des observations écrites et des éléments de preuve. Cela signifie qu'il est "peu probable que les audiences pour les deux parties aient lieu avant mars 2020", a précise la TAS. Salazar était l'entraîneur-chef de l'Oregon Project soutenu par l'équipementier Nike, aujourd'hui arrêté. Brown est un médecin endocrinologue qui faisait partie de l'équipe. L'USADA a dit que les deux hommes étaient impliqués dans un trafic de testostérone, dans des perfusions interdites, et s'étaient livré à des manipulations pour tenter d'empêcher l'organisme antidopage d'être informé de leur comportement. (Belga)