Si le football belge a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps, ce n'est pas seulement parce que la reprise du championnat approche à grands pas. En coulisses, les manoeuvres politiques et les recours judiciaires qui mettent en péril le coup d'envoi de la Jupiler Pro League occupent également le haut de l'affiche.

C'est autour de ces sujets qui font débat que nous avons sollicité votre opinion, au travers d'un sondage auquel vous avez participé en nombre. En voici les conclusions.

Des sentiments négatifs

Si la compétition devait, pour une raison ou l'autre, être reportée et donc ne pas démarrer le 8 août prochain, 38% de nos lecteurs trouveraient ça dommage, sans plus.

Par contre, 39% ont des sentiments bien plus négatifs: 28% seraient vraiment ennuyés d'un report, alors que 11% en feraient "un grand drame."

Pour un petit quart des lecteurs (23%), cela ne changerait pas grand-chose.

Bruges et Beveren

L'immense majorité des participants à notre sondage est d'avis que le FC Bruges est un champion logique. Seul un lecteur sur cinq n'est pas d'accord avec cette affirmation, et pense que beaucoup de choses auraient encore pu se passer lors des play-offs.

La relégation de Waasland-Beveren engendre des opinions plus mitigées. 61% des lecteurs trouvent que le club aurait dû recevoir la chance de se sauver, alors que les 39% restants considèrent qu'ils auraient surtout dû faire mieux lors des 29 premières journées de la saison.

Les matches étalés sur tout le week-end

La décision d'Eleven Sports d'étaler les rencontres de D1 belge tout au long du week-end ne fait pas que des heureux. Plus de la moitié des participants à notre sondage est ennuyé par cette décision, voire la trouve incompréhensible.

35% s'en accommode, tandis que seule une petite minorité de 7% se dit heureux d'avoir du football belge à se mettre sous la dent tout au long du week-end.

Anti-play-offs?

Un peu plus de la moitié des lecteurs est favorable à une compétition sans play-offs en D1A. Remarquable, quand on sait que le football belge va bientôt entamer sa douzième saison de l'ère play-offs.

Parmi ceux qui souhaitent le maintien de ce format, 18% préfèrent que l'élite belge soit élargie à 18 clubs, alors que 15 soutiennent la formule actuelle.

Quant à la BeNeLigue, elle n'a encore séduit que 14% des participants à notre sondage. De quoi imaginer de nouveaux débats animés si l'idée d'une fusion avec nos voisins du Nord venait à se préciser?

Si le football belge a beaucoup fait parler de lui ces derniers temps, ce n'est pas seulement parce que la reprise du championnat approche à grands pas. En coulisses, les manoeuvres politiques et les recours judiciaires qui mettent en péril le coup d'envoi de la Jupiler Pro League occupent également le haut de l'affiche. C'est autour de ces sujets qui font débat que nous avons sollicité votre opinion, au travers d'un sondage auquel vous avez participé en nombre. En voici les conclusions.Si la compétition devait, pour une raison ou l'autre, être reportée et donc ne pas démarrer le 8 août prochain, 38% de nos lecteurs trouveraient ça dommage, sans plus. Par contre, 39% ont des sentiments bien plus négatifs: 28% seraient vraiment ennuyés d'un report, alors que 11% en feraient "un grand drame."Pour un petit quart des lecteurs (23%), cela ne changerait pas grand-chose.L'immense majorité des participants à notre sondage est d'avis que le FC Bruges est un champion logique. Seul un lecteur sur cinq n'est pas d'accord avec cette affirmation, et pense que beaucoup de choses auraient encore pu se passer lors des play-offs.La relégation de Waasland-Beveren engendre des opinions plus mitigées. 61% des lecteurs trouvent que le club aurait dû recevoir la chance de se sauver, alors que les 39% restants considèrent qu'ils auraient surtout dû faire mieux lors des 29 premières journées de la saison.La décision d'Eleven Sports d'étaler les rencontres de D1 belge tout au long du week-end ne fait pas que des heureux. Plus de la moitié des participants à notre sondage est ennuyé par cette décision, voire la trouve incompréhensible.35% s'en accommode, tandis que seule une petite minorité de 7% se dit heureux d'avoir du football belge à se mettre sous la dent tout au long du week-end.Un peu plus de la moitié des lecteurs est favorable à une compétition sans play-offs en D1A. Remarquable, quand on sait que le football belge va bientôt entamer sa douzième saison de l'ère play-offs.Parmi ceux qui souhaitent le maintien de ce format, 18% préfèrent que l'élite belge soit élargie à 18 clubs, alors que 15 soutiennent la formule actuelle.Quant à la BeNeLigue, elle n'a encore séduit que 14% des participants à notre sondage. De quoi imaginer de nouveaux débats animés si l'idée d'une fusion avec nos voisins du Nord venait à se préciser?