On sait que le contrat avec le sponsor de Quick-Step Floors s'achève fin décembre 2017. Même si le mécène Zdenek Bakala a déclaré dans des interviews que "s'il ne meurt pas, il continuera certainement à soutenir l'équipe et l'équipe existera en 2018", Lefevere préfèrerait ne pas dépendre uniquement du riche Tchèque et avoir d'autres sponsors. Il a discuté ces derniers mois avec le sponsor actuel, mais s'il veut réaliser son ambition, rester un topteam du World Tour, il a besoin d'un nouveau sponsor. C'est pourquoi il s'est mis fin juin comme ultimatum. "Je veux de la clarté", avait-t-il expliqué. Cette date approche, et il n'y a toujours pas de nouvelles concernant de nouveaux sponsors. Lefevere est arrivé vendredi en Californie. Il est reparti mardi. Il a discuté avec Specialized, la marque de vélo qui a son siège à Morgan Hill et avec qui il veut garder de bons contacts. Interrogé sur l'avenir de l'équipe, il est resté évasif. "Je ne peux toujours pas annoncer de grandes nouvelles", a-t-il déclaré avec un sourire. "Il y a eu des discussions, mais provisoirement je ne peux pas venir avec des nouvelles." Des indices laissent toutefois penser que l'avenir de l'équipe est assuré. Ainsi, Giovanni Lombardi, manager de Fernando Gaviria a indiqué que le Colombien restera dans l'équipe l'an prochain. "Je ne pense pas que nous devons être très inquiets", a déclaré le manager. Même en discutant avec les coureurs de l'équipe, il semble qu'il y ait peu de préoccupations pour 2018. Avec quels sponsors et quel apport de Bakala, cela sera sans doute annoncé prochainement. (Belga)

On sait que le contrat avec le sponsor de Quick-Step Floors s'achève fin décembre 2017. Même si le mécène Zdenek Bakala a déclaré dans des interviews que "s'il ne meurt pas, il continuera certainement à soutenir l'équipe et l'équipe existera en 2018", Lefevere préfèrerait ne pas dépendre uniquement du riche Tchèque et avoir d'autres sponsors. Il a discuté ces derniers mois avec le sponsor actuel, mais s'il veut réaliser son ambition, rester un topteam du World Tour, il a besoin d'un nouveau sponsor. C'est pourquoi il s'est mis fin juin comme ultimatum. "Je veux de la clarté", avait-t-il expliqué. Cette date approche, et il n'y a toujours pas de nouvelles concernant de nouveaux sponsors. Lefevere est arrivé vendredi en Californie. Il est reparti mardi. Il a discuté avec Specialized, la marque de vélo qui a son siège à Morgan Hill et avec qui il veut garder de bons contacts. Interrogé sur l'avenir de l'équipe, il est resté évasif. "Je ne peux toujours pas annoncer de grandes nouvelles", a-t-il déclaré avec un sourire. "Il y a eu des discussions, mais provisoirement je ne peux pas venir avec des nouvelles." Des indices laissent toutefois penser que l'avenir de l'équipe est assuré. Ainsi, Giovanni Lombardi, manager de Fernando Gaviria a indiqué que le Colombien restera dans l'équipe l'an prochain. "Je ne pense pas que nous devons être très inquiets", a déclaré le manager. Même en discutant avec les coureurs de l'équipe, il semble qu'il y ait peu de préoccupations pour 2018. Avec quels sponsors et quel apport de Bakala, cela sera sans doute annoncé prochainement. (Belga)