Toby Price s'est imposé devant l'Argentin Kevin Benavides (Honda), 2e à 1:38. et le Français Antoine Meo (KTM), 3e à 6:31. Les trois pilotes avaient connu des problèmes de navigation la veille concédant près de 40 minutes à Walkner. L'Autrichien, 5e mercredi à 11:01., doit certes renoncer au quart de son avance, mais conserve la tête au classement général avec 32 minutes de bonus sur Benavides et 39:17 sur Toby Price. L'étape a été marquée par l'abandon de Joan Barreda (Honda), alors qu'il occupait la deuxième place au classement général mercredi matin. Blessé au genou depuis 4 jours, le motard espagnol a quitté la course, ont annoncé les organisateurs. Vainqueur de trois étapes cette année, Barreda, 34 ans, participait à son huitième Dakar. Il avait terminé 5e l'an dernier, son meilleur classement. Matthias Walkner avait pris la tête au général mardi suite notamment à l'abandon du Français Adrien Van Beveren (Yamaha), alors leader et victime d'une chute à trois kilomètres de l'arrivée. Jeudi, la seconde partie de cette étape marathon, où les concurrents ne peuvent bénéficier d'assistance, emmènera la caravane de Fiambala, à Chilecito puis à San Juan sur 723 km, dont 375 de spéciale. (Belga)

Toby Price s'est imposé devant l'Argentin Kevin Benavides (Honda), 2e à 1:38. et le Français Antoine Meo (KTM), 3e à 6:31. Les trois pilotes avaient connu des problèmes de navigation la veille concédant près de 40 minutes à Walkner. L'Autrichien, 5e mercredi à 11:01., doit certes renoncer au quart de son avance, mais conserve la tête au classement général avec 32 minutes de bonus sur Benavides et 39:17 sur Toby Price. L'étape a été marquée par l'abandon de Joan Barreda (Honda), alors qu'il occupait la deuxième place au classement général mercredi matin. Blessé au genou depuis 4 jours, le motard espagnol a quitté la course, ont annoncé les organisateurs. Vainqueur de trois étapes cette année, Barreda, 34 ans, participait à son huitième Dakar. Il avait terminé 5e l'an dernier, son meilleur classement. Matthias Walkner avait pris la tête au général mardi suite notamment à l'abandon du Français Adrien Van Beveren (Yamaha), alors leader et victime d'une chute à trois kilomètres de l'arrivée. Jeudi, la seconde partie de cette étape marathon, où les concurrents ne peuvent bénéficier d'assistance, emmènera la caravane de Fiambala, à Chilecito puis à San Juan sur 723 km, dont 375 de spéciale. (Belga)