Le jeune Australien, 24 ans, s'est imposé au terme d'un parcours montagneux de 152 km tracé entre Gandia et le Balcon de Alicante et qui comprenait pas moins de six ascensions dont la finale de première catégorie le Puerto de Llacuna (9,4 km en 6,2 %). C'est la 3e victoire de la carrière de Michael Storer après le classement général et une étape du Tour de l'Ain. L'Espagnol Carlos Verona (Movistar), 2e, et le Russe Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers), 3e, complètent le podium du jour. Un groupe de 29 coureurs a composé l'échappée du jour avec trois Belges, Stan Dewulf (AG2R Citroën Team) et deux coureurs Lotto Soudal Steff Cras et Harm Vanhoucke qui ont compté près de 4 minutes d'avance encore sur le peloton maillot rouge à 35 bornes de l'arrivée. A l'entame de la dernière ascension du jour, inédite sur la Vuelta, le Russe Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers) et l'Australien Michael Storer (DSM) ont pris le large d'un groupe qui s'était déjà effiloché au fil des kilomètres, alors que le peloton naviguait toujours à un peu plus de 4 minutes. Le Danois Andreas Kron (Lotto Soudal) et l'Espagnol Carlos Verona (Movistar) ont accompagné les deux hommes, mais Storer s'est montré le plus fort dans la portion finale la plus difficile. L'étape a été marquée par l'abandon d'Alejandro Valverde (Movistar) à 35 km de l'arrivée, victime d'une chute quelques kilomètres plus loin et qui se plaignait de la clavicule droite. L'Espagnol, 41 ans, dernier vainqueur espagnol du Tour d'Espagne, en 2009, disputait sa 15e, et peut-être, dernière Vuelta. Samedi, la 8e étape Santa Pola-La Manga del Mar Menor (173,7 km) redonnera le beau rôle aux sprinters. La 76e édition de la Vuelta se termine le dimanche 5 septembre à Saint-Jacques de Compostelle. (Belga)

Le jeune Australien, 24 ans, s'est imposé au terme d'un parcours montagneux de 152 km tracé entre Gandia et le Balcon de Alicante et qui comprenait pas moins de six ascensions dont la finale de première catégorie le Puerto de Llacuna (9,4 km en 6,2 %). C'est la 3e victoire de la carrière de Michael Storer après le classement général et une étape du Tour de l'Ain. L'Espagnol Carlos Verona (Movistar), 2e, et le Russe Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers), 3e, complètent le podium du jour. Un groupe de 29 coureurs a composé l'échappée du jour avec trois Belges, Stan Dewulf (AG2R Citroën Team) et deux coureurs Lotto Soudal Steff Cras et Harm Vanhoucke qui ont compté près de 4 minutes d'avance encore sur le peloton maillot rouge à 35 bornes de l'arrivée. A l'entame de la dernière ascension du jour, inédite sur la Vuelta, le Russe Pavel Sivakov (INEOS Grenadiers) et l'Australien Michael Storer (DSM) ont pris le large d'un groupe qui s'était déjà effiloché au fil des kilomètres, alors que le peloton naviguait toujours à un peu plus de 4 minutes. Le Danois Andreas Kron (Lotto Soudal) et l'Espagnol Carlos Verona (Movistar) ont accompagné les deux hommes, mais Storer s'est montré le plus fort dans la portion finale la plus difficile. L'étape a été marquée par l'abandon d'Alejandro Valverde (Movistar) à 35 km de l'arrivée, victime d'une chute quelques kilomètres plus loin et qui se plaignait de la clavicule droite. L'Espagnol, 41 ans, dernier vainqueur espagnol du Tour d'Espagne, en 2009, disputait sa 15e, et peut-être, dernière Vuelta. Samedi, la 8e étape Santa Pola-La Manga del Mar Menor (173,7 km) redonnera le beau rôle aux sprinters. La 76e édition de la Vuelta se termine le dimanche 5 septembre à Saint-Jacques de Compostelle. (Belga)