Le tournoi de Wimbledon, prévu du 29 juin au 12 juillet, a été annulé en raison de l'épidémie de Covid-19, ont annoncé mercredi les organisateurs dans un communiqué. Déjà suspendus jusqu'au 7 juin, les deux circuits principaux resteront muets jusqu'au 13 juillet. Outre les 'Championships', les tournois ATP de Stuttgart, Rosmalen, du Queen's, de Halle, Majorque et Eastbourne sont suspendus, à l'instar des rendez-vous WTA que sont Rosmalen, Nottingham, Birmingham, Berlin, Eastbourne et Bad Homburg. "Malheureusement, la pandémie mondiale de Covid-19 ne nous laisse pas d'autre choix que de suspendre le circuit, une décision que nous avons prise en étroite collaboration avec nos membres et les autres instances dirigeantes du tennis", a déclaré Andrea Gaudenzi, président de l'ATP. L'ATP Challenger Tour et l'ITF World Tennis Tour sont également suspendus. À l'heure actuelle, les tournois à partir du 13 juillet sont maintenus. "C'est une décision que la WTA et ses membres n'ont pas prise à la légère, mais nous restons vigilants afin de protéger la santé et la sécurité des acteurs", a déclaré Steve Simon, CEO de la WTA. (Belga)

Le tournoi de Wimbledon, prévu du 29 juin au 12 juillet, a été annulé en raison de l'épidémie de Covid-19, ont annoncé mercredi les organisateurs dans un communiqué. Déjà suspendus jusqu'au 7 juin, les deux circuits principaux resteront muets jusqu'au 13 juillet. Outre les 'Championships', les tournois ATP de Stuttgart, Rosmalen, du Queen's, de Halle, Majorque et Eastbourne sont suspendus, à l'instar des rendez-vous WTA que sont Rosmalen, Nottingham, Birmingham, Berlin, Eastbourne et Bad Homburg. "Malheureusement, la pandémie mondiale de Covid-19 ne nous laisse pas d'autre choix que de suspendre le circuit, une décision que nous avons prise en étroite collaboration avec nos membres et les autres instances dirigeantes du tennis", a déclaré Andrea Gaudenzi, président de l'ATP. L'ATP Challenger Tour et l'ITF World Tennis Tour sont également suspendus. À l'heure actuelle, les tournois à partir du 13 juillet sont maintenus. "C'est une décision que la WTA et ses membres n'ont pas prise à la légère, mais nous restons vigilants afin de protéger la santé et la sécurité des acteurs", a déclaré Steve Simon, CEO de la WTA. (Belga)