Né à Okinawa au Japon, Torrence, âgé de 31 ans, a grandi aux Etats-Unis. Après avoir longtemps couru sous le maillot américain, ce spécialiste du demi-fond s'était fait naturaliser péruvien avant les JO de Rio, faisant valoir qu'il avait une mère péruvienne. Deuxième du 5000 m des Jeux Panaméricains en 2015, il avait terminé dernier de la finale sur cette même distance aux Jeux de Rio, à quelque 40 secondes du champion olympique Mo Farah. David Torrence a également joué un rôle, par des révélations faites à l'IAAF, dans l'arrestation en juin 2016 de Jame Aden, l'entraîneur somalien de l'Ethiopienne Genzebe Dibaba, championne du monde 2015 du 1500 m, par la police espagnole, dans le cadre d'une enquête sur un trafic de produits dopants. (Belga)

Né à Okinawa au Japon, Torrence, âgé de 31 ans, a grandi aux Etats-Unis. Après avoir longtemps couru sous le maillot américain, ce spécialiste du demi-fond s'était fait naturaliser péruvien avant les JO de Rio, faisant valoir qu'il avait une mère péruvienne. Deuxième du 5000 m des Jeux Panaméricains en 2015, il avait terminé dernier de la finale sur cette même distance aux Jeux de Rio, à quelque 40 secondes du champion olympique Mo Farah. David Torrence a également joué un rôle, par des révélations faites à l'IAAF, dans l'arrestation en juin 2016 de Jame Aden, l'entraîneur somalien de l'Ethiopienne Genzebe Dibaba, championne du monde 2015 du 1500 m, par la police espagnole, dans le cadre d'une enquête sur un trafic de produits dopants. (Belga)