"Lors de la réunion d'aujourd'hui, le comité exécutif a examiné et discuté des feedbacks que nous avons reçu", écrit l'ECA dans un communiqué. "Tout ceci sera réanalysé dans les prochaines semaines mais nos membres ont clairement affirmé que la structure actuelle des compétitions de l'UEFA ne servent pas les intérêts de la majorité des clubs, en particulier de ceux qui ne militent pas au sein des plus importantes compétitions nationales. La priorité de l'ECA dans le prochain processus de consultations est de travailler avec les parties prenantes du football pour trouver la meilleure route pour une réforme." Des éventuels changements impacteraient le cycle de compétitions de 2024 à 2027. Une récente proposition d'Andrea Agnelli, président de l'ECA et de la Juventus, avait reçu de nombreuses critiques de la part des clubs et des associations. Agnelli voulait notamment doubler la taille de chaque groupe dans la phase de poules de Ligue des Champions et dans le même-tempas assurer un certain nombre d'équipes de la participation chaque année. L'UEFA et l'ECA devaient se rencontrer le 11 septembre prochain pour discuter de ces réformes mais le président de l'UEFA Aleksander Ceferin a décidé jeudi de postposer cette réunion à une date non définie. Une initiative accueillie par l'ECA. Malgré le report de cette réunion, l'ECA a annoncé qu'elle prévoirait de nouvelles discussions sur ce thème lors de son assemblée générale à Genêve le 9 et 10 septembre. (Belga)