Al-Miradsi devait arbitrer la finale de la Coupe d'Arabie saoudite le week-end dernier mais il a été remplacé peu avant le début de la partie par l'Anglais Mark Clattenburg, responsable de l'arbitrage dans le pays. Al-Miradsi, 32 ans, a, selon des médias saoudiens, appelé le président de l'un des deux clubs pour influencer la rencontre en échange d'une certaine somme d'argent. L'information est arrivée aux oreilles de Clattenburg qui est directement intervenu. L'arbitre a été suspendu provisoirement, avant d'être suspendu à vie lundi. Al-Miradsi est l'un des six arbitres de la zone Asie invités au Mondial par la FIFA. Arbitre international depuis 2011, il avait sifflé lors de la Coupe des Confédérations l'an dernier en Russie. (Belga)

Al-Miradsi devait arbitrer la finale de la Coupe d'Arabie saoudite le week-end dernier mais il a été remplacé peu avant le début de la partie par l'Anglais Mark Clattenburg, responsable de l'arbitrage dans le pays. Al-Miradsi, 32 ans, a, selon des médias saoudiens, appelé le président de l'un des deux clubs pour influencer la rencontre en échange d'une certaine somme d'argent. L'information est arrivée aux oreilles de Clattenburg qui est directement intervenu. L'arbitre a été suspendu provisoirement, avant d'être suspendu à vie lundi. Al-Miradsi est l'un des six arbitres de la zone Asie invités au Mondial par la FIFA. Arbitre international depuis 2011, il avait sifflé lors de la Coupe des Confédérations l'an dernier en Russie. (Belga)