Le jeune arbitre de 30 ans est inculpé de participation à une organisation criminelle et de corruption privée. Il officiait lors du match considéré comme suspect entre l'Antwerp et Eupen (2-0) en mars 2018. Il a notamment généreusement sifflé un penalty en faveur des Anversois. Il aurait été approché par l'agent de joueurs Dejan Veljkovic pour influencer les résultats de matchs en faveur du FC Malines. Dans ce cas précis, une défaite d'Eupen permettait au "Kavé" de quitter la dernière place du classement. L'arbitre a été suspendu par l'Union belge de football.

Bart Vertenten est aussi à l'origine de la requête en récusation du juge d'instruction Joris Raskin, jugée recevable et fondée lundi par la cour d'appel d'Anvers.

A la suite de la libération de Bart Vertenten, il reste quatre inculpés en détention dans ce dossier: les agents de joueurs Mogi Bayat et Dejan Veljkovic, l'ancien avocat Laurent Denis et Thierry Steemans, directeur financier de FC Malines.