Mardi, la Commission des litiges a infligé au Standard deux matches à huis-clos (un match à huis clos assorti de la levée d'un sursis sur un autre) et une amende de 5000 euros suite aux incidents qui se sont produits à Malines le 20 novembre dernier en championnat. Le délégué de match, la personne désignée par l'Union belge pour faire rapport d'éventuels incidents de match, a constaté qu'un supporter du Standard avec jeté un objet sur le terrain à la 45e minute et qu'une minute plus tard un fumigène avait atterri près du point de corner, a justifié la commission. La Standard a décidé d'interjeter appel. Celui-ci sera traité le 16 décembre. Trois jours plus tôt, le mardi 13, le Standard sera déjà venu à la fédération, la chambre extraordinaire de la commission des litiges étudiant ce jour-là le dossier du match Charleroi - Standard de dimanche dernier. Le choc wallon avait été arrêté définitivement après 68 minutes par l'arbitre Serge Gumienny 1-3 en raison du comportement des supporters des deux équipes. Charleroi est également convoqué à la Maison de verre. (Belga)

Mardi, la Commission des litiges a infligé au Standard deux matches à huis-clos (un match à huis clos assorti de la levée d'un sursis sur un autre) et une amende de 5000 euros suite aux incidents qui se sont produits à Malines le 20 novembre dernier en championnat. Le délégué de match, la personne désignée par l'Union belge pour faire rapport d'éventuels incidents de match, a constaté qu'un supporter du Standard avec jeté un objet sur le terrain à la 45e minute et qu'une minute plus tard un fumigène avait atterri près du point de corner, a justifié la commission. La Standard a décidé d'interjeter appel. Celui-ci sera traité le 16 décembre. Trois jours plus tôt, le mardi 13, le Standard sera déjà venu à la fédération, la chambre extraordinaire de la commission des litiges étudiant ce jour-là le dossier du match Charleroi - Standard de dimanche dernier. Le choc wallon avait été arrêté définitivement après 68 minutes par l'arbitre Serge Gumienny 1-3 en raison du comportement des supporters des deux équipes. Charleroi est également convoqué à la Maison de verre. (Belga)