Le Racing Genk était surpris dès l'entame de la rencontre sur un coup franc direct de Refaelov (4e). Les Limbourgeois tentaient de réagir, notamment par l'intermédiaire du meilleur buteur de la compétition Samatta (27e) et d'Ito (33e) qui manquaient leur face à face avec Bolat.

En début de seconde période, le Racing Genk héritait à nouveau d'un duel en un contre un avec Bolat, cette fois-ci pour Ito qui butait encore sur le portier anversois (53e).

À la 69e, l'ailier limbourgeois Paintsil, isolé au petit rectangle, se heurtait à la main ferme de Bolat. Les troupes de Philippe Clement ne parvenaient finalement jamais à tromper la vigilance du gardien de l'Antwerp malgré une dernière tentative de la tête de Gano (89e).