L'Antwerp avait remporté la Proximus League (D1B), ce qui lui ouvrait les portes de la division 1A, mais la commission des licences de l'Union belge de football (URBSFA) avait, à la mi-avril, refusé d'accorder une licence au champion de D1B. Dans son dossier, l'Antwerp n'apportait pas suffissament de précision et de preuves concernant le prêt qui a été consenti par Paul Gheysens, le patron de Ghelamco, à Goala, la société de l'homme fort du club Patrick Decuyper, avait estimé la commission. L'Antwerp avait été en appel auprès du CBAS et a apporté des pièces justificatives supplémentaires. Après une réunion d'une petite demi-heure, les trois arbitres du CBAS ont estimé que les conditions pour l'obtention de la licence étaient remplies. Les motivations du CBAS seront publiées au plus tard le 13 mai. Le CEO Patrick Decuyper et le patron de Ghelamco Paul Gheysens étaient présents à l'audience, accompagnés de leurs avocats. (Belga)

L'Antwerp avait remporté la Proximus League (D1B), ce qui lui ouvrait les portes de la division 1A, mais la commission des licences de l'Union belge de football (URBSFA) avait, à la mi-avril, refusé d'accorder une licence au champion de D1B. Dans son dossier, l'Antwerp n'apportait pas suffissament de précision et de preuves concernant le prêt qui a été consenti par Paul Gheysens, le patron de Ghelamco, à Goala, la société de l'homme fort du club Patrick Decuyper, avait estimé la commission. L'Antwerp avait été en appel auprès du CBAS et a apporté des pièces justificatives supplémentaires. Après une réunion d'une petite demi-heure, les trois arbitres du CBAS ont estimé que les conditions pour l'obtention de la licence étaient remplies. Les motivations du CBAS seront publiées au plus tard le 13 mai. Le CEO Patrick Decuyper et le patron de Ghelamco Paul Gheysens étaient présents à l'audience, accompagnés de leurs avocats. (Belga)